L’oraison : un cœur à cœur avec Dieu

le .

femme priere oraison lumiere

L’oraison, c’est un cœur à cœur silencieux et gratuit avec Dieu, mais c’est aussi un rude combat de tous les jours. Que de chrétiens la commencent avec enthousiasme et l’abandonnent en cours de route. Voici sept clés qui permettent de pratiquer cette belle prière quotidiennement.

La prière, ce n’est pas « faire » mais « être avec ». Il n’empêche que ce rendez-vous parfois âpre de l’oraison se motive et se construit. Pierre Descouvemont, prêtre et théologien, explique les sept choses à faire pour réussir à pratiquer l’oraison quotidiennement.

1. Faire plaisir à Dieu
C’est d’abord pour faire plaisir à Dieu que nous devons accepter l’invitation qu’il nous adresse chaque jour dans l’oraison. La Bible nous l’affirme en effet : nous avons la formidable possibilité de contribuer au bonheur de notre Dieu. Il n’a pas besoin de nous puisque, de toujours à toujours, il est infiniment heureux au sein de la vie trinitaire. Mais il nous aime tant qu’il réclame nos pauvres gestes d’amour. On ne persévère pas dans l’oraison seulement pour recevoir les torrents d’amour qui débordent du cœur du Christ, mais pour le plaisir de lui faire plaisir. Du coup, s’y ennuyer n’est pas grave, puisque lui est vraiment heureux de ce temps donné. Encore faut-il demander la grâce d’y croire.

2. Faire le plein
On ne fait pas oraison en faisant le vide, mais en faisant le plein. Prenons exemple sur les moines qui nourrissent leur oraison de la fameuse lectio divina. Ils prient à partir des Ecritures. Ils prennent le temps d’écouter le Seigneur leur dire et leur redire son amour à travers sa Parole. Beaucoup de chrétiens se plaignent de ne pas réussir à faire le vide au début de leur oraison, c’est normal : on ne supprime que ce l’on remplace.

3. Faire silence
Faire silence ne veut pas dire faire le vide. A contrario, attention à ne pas laisser vagabonder son esprit dans des considérations intempestives sur les textes bibliques ou l’auteur spirituel qu’on vient de lire. Dieu n’a nul besoin d’entendre un exercice de rhétorique ou un exposé théologique. Moins il y a de mots, mieux ça vaut ! Ils peuvent être simples comme des mots d’enfant : « Merci Seigneur ! Pardon ! S’il te plaît ! Mon dieu, je t’aime ! ». Notre conversation avec le Seigneur – tantôt j’écoute, tantôt je parle, tantôt je me tais – doit être aussi simple qu’un rendez-vous d’amour.

4. Faire confiance
Simple… mais difficile ! Ne nous étonnons pas d’avoir du mal à prier. Saint Paul n’hésite pas à dire que « nous ne savons pas prier comme il faut » (Rm 8, 26). Lorsque nous prions, c’est l’Esprit Saint qui prie en nous. Même lorsque nous n’y pensons pas, c’est lui qui inspire notre prière. Il en est l’âme, le souffle qui nous emporte vers le Père et nous fait nous écrier, avec Jésus et en lui : « Abba, Père ! ». Alors, nous pouvons dire en toute confiance à Dieu : « Ta tendresse pour moi est sans mesure ».

5. Faire l’effort
Il faut pour faire oraison un effort indispensable de volonté non seulement pour s’y mettre mais aussi pour persévérer… et y revenir lorsqu’on l’a abandonnée. Cet effort, on l’accomplit comme une brebis fragile, dans les mains du Bon Pasteur, sous son regard, pour le faire sourire davantage.

6. Faire un coin-prière
Installer dans un coin de chez-soi des images et des photos devant lesquelles il sera plus facile de se mettre en présence et de prier en communion avec tous ses frères et sœurs du ciel et de la terre. L’existence même du coin-prière nous rappelle ce rendez-vous futur à préparer.

7. Faire une retraite
Il est beaucoup plus facile de persévérer dan l’oraison quand on a eu l’humilité et le courage de suivre une véritable « école d’oraison ». Pour bien skier, on prend des cours. Pour bien faire oraison, il est normal de consacrer quelques jours dans une vie à apprendre ce que nos ancêtres ont découvert dans la foi… et s’y exercer ! Ici, comme ailleurs, les recyclages et les piqûres de rappel sont indispensables.

Tiré du Site Aleteia

Ajouter un Commentaire

Lettre d'information

captcha 
J'accepte les Conditions d'utilisation

Œuvres de Sainte Rita - 1 rue de la Poissonnerie - 06359 Nice Cedex 4 - FRANCE
Tél. +33 (0)4 93 62 13 62 (du lundi au vendredi de 9h à 16h)

Copyright © Œuvres de Sainte Rita 2011 / ROM