Espace Priere

Prier au conditionnel

Paul Valery

Les derniers moments de Paul Valéry

Paul Valéry était très intelligent mais il était athée, ce qui, en fait, est rare. Or, Paul Valéry a eu un cancer et a été hospitalisé dans une clinique tenue par des religieuses. On a nommé pour s’occuper de lui la nuit une religieuse, médecin de profession. Cette femme, athée au départ, s’était convertie et elle était devenue religieuse.

Par charité, on avait donné cette infirmière à Paul Valéry. Il savait l’histoire de cette religieuse, et qui elle avait été autrefois.
Un soir, il lui dit : « Ma sœur, je voudrais vous poser cette question : pourquoi vous êtes-vous faites religieuse ? ». Elle a “raté” sa réponse, elle a dit : « C’est pour mieux rendre service aux autres ». C’était vrai, mais ce n’était pas le fond. Valéry l’a regardée avec ses grands yeux, et elle a compris qu’il fallait aller plus loin.
Alors elle ajouta : « Par amour, par amour de Dieu et par amour des autres ». Et Valéry de lui dire : « Vous avez très bien fait ».

La nuit suivante, il a été très mal et il a dit à la religieuse : « Je vais mourir et je le sais. J’ai peur, je ne sais pas ce qu’il y a derrière ». Alors la sœur lui a dit : « Il ne serait pas contraire à l’honnêteté à laquelle vous avez tenu toute votre vie de prier au conditionnel ».
Il n’a pas compris. Elle le lui a expliqué en disant : « Vous pouvez dire : Mon Dieu si vous existez, aidez-moi. Si vous existez, manifestez-vous à moi ». Il a accepté.
La nuit suivante, il a été très malade et on a cru qu’il allait mourir. La religieuse lui tenait la main et priait à voix basse. Elle avait l’impression qu’il était très réceptif à ce qu’elle disait, mais il n’est pas mort cette nuit-là.

Est arrivée la dernière nuit. Il a très bien senti qu’il allait mourir, il a demandé qu’on le redresse sur ses oreillers, qu’on lui donne son carnet de notes personnelles et un crayon.
Il a écrit ceci : « Pour la première fois, avec le Christ le nom de Dieu a été associé au mot amour ». Là-dessus, la mine du crayon a cassé ; il a demandé un autre crayon. Alors sa femme lui a dit : « Tu continueras demain ». Et il a répondu : « Non, parce que demain ne sera pas. Donne-moi un autre crayon ».
Il a écrit : « Christ = Amour », et il est mort. Il avait tout compris !

Ajouter un Commentaire

Derniers articles
Actualités

Prière des étudiants

En cette période où tant de jeunes vont passer leurs examens, nous vous invitons à prier Sainte Rita.

Actualités

Un Christ gravé à Auschwitz

Sur les murs de la cellule 21 à Auschwitz, le prisonnier Stefan Jasieński, sous-lieutenant des forces armées polonaises, a gravé deux images du Christ particulièrement émouvantes, signe de son espérance en Dieu.

Par leurs traits maladroits, elles ont l’aspect de simples dessins d’enfants. Et pourtant, ces gravures sont l’œuvre d’un homme mûr, Stefan Jasieńsk, officier des forces armées polonaises, emprisonné par les nazis et mort au camp d’Auschwitz, en 1945.

Ces deux dessins représentent la crucifixion et le Sacré-Cœur. Ils ont été gravés dans la cellule n°21 du Bloc II, et expriment l’espoir et la confiance que Stefan Jasieńsk portait dans le Christ. Une espérance particulièrement touchante quand on sait l’horreur et le désespoir qui régnaient dans les camps de concentration.

« Qu’est-ce qui empêcha le cœur de Stephan de s’endurcir d’amertume ? Qu’est-ce qui l’empêcha de "haïr" ses ennemis ? Clairement sa prière, car son but, alors qu’il était assis dans sa cellule de prison à dessiner cette image avec son ongle, était de faire en sorte que son cœur devienne comme le cœur du Christ », assure sœur Kathy DeVico, abbesse du monastère de Redwoods au États-Unis, particulièrement émue à chaque fois qu’elle regarde l’image de ce Sacré-Cœur.

Tiré du site Aleteia

{jcomments on}

Espace Priere

Prière au Cœur Immaculé de Marie

Ô Cœur immaculé de Marie,
débordant de bonté,
Montre-nous ton amour pour nous.

Espace Priere

Divin Cœur de Jésus

Seigneur Jésus, Tu es notre Sauveur et notre Dieu !

Fais que notre regard ne se fixe jamais sur d’autre étoile que celle de l’Amour et de la Miséricorde qui brille sur ta poitrine.