Espace Priere

Témoignage de Monique R.

femme priere mains cierge

Notre fils Pierre, très malade depuis fin décembre 2016, a été hospitalisé et on lui a diagnostiqué une cirrhose métabolique. Chaque semaine nous allions le voir et, voyant son état se dégrader, nous rentrions complètement désemparés et désespérés. Nous avions demandé sans succès son transfert à l’Hôpital de la Croix-Rousse où nous savions qu’il y avait un service de pointe pour les problèmes hépatiques.

Je dois dire qu’il y a environ un mois et demi, notre fils était mourant, complètement dénutri, il avait perdu plus de 30 kilos… Devant son état, nous avons eu un entretien assez vif avec un interne qui nous a dit qu’il serait transféré à la Croix-Rousse, en service réanimation, lorsque cela serait nécessaire. Pourtant, ma belle-fille avait été avisée qu’elle risquait d’être appelée la nuit même car son état s’aggravait… Le lendemain, Pierre a été transféré en soins intensifs à la Croix-Rousse.

Quelques examens complémentaires ont établi un nouveau diagnostic : notre fils ne souffrait pas d’une cirrhose mais d’une malformation sans doute congénitale – une artère coudée au lieu d’être droite – et qui faisait qu’avec le temps la circulation des liquides dans son corps ne se faisait plus, car tout était bouché. Tous les 4 à 5 jours, il fallait le ponctionner de 8, 9 et même 10 litres d’ascite. Cette masse de liquide dans son abdomen écrasait le foie qui avait de plus en plus de mal à fonctionner.

Cette malformation a donc nécessité une intervention chirurgicale visant à supprimer cette artère coudée ainsi qu’un morceau de côlon sur lequel elle s’était collée. Opération très délicate dont on n’était pas sûr de tout du résultat, vu son état physique. Il n’a pas été opéré tout de suite, il fallait avant le fortifier un peu.

Je ne pouvais rien faire d’autre que prier, prier, prier. J’ai fait une neuvaine à Sainte Rita en qui j’ai une grande confiance. Je dois dire aussi, pour être honnête, que j’ai également prié « Marie qui défait les nœuds ». Je crois que ces deux bienfaitrices ont conjugué leurs demandes à Dieu pour guérir notre Pierre.

Je pense que Dieu a guidé la main du chirurgien. Lorsque nous l’avons rencontré, il nous a dit que notre fils revenait de très loin et qu’il fallait qu’il soit vraiment « costaud » pour s’en être sorti.
Moi je sais pourquoi Pierre s’en est sorti !

Voilà, je tenais à vous informer de ce don de Dieu, en réponse à la demande de Sainte Rita et de « Marie qui défait les nœuds ». Quand on est si près du malheur, on s’adresse à tous les saints !

Monique

Commentaires  
#6 Delphine 22-11-2020 17:16
Merci pour ce témoignage Monique.
Moi aussi, dans le désespoir, j'ai confié ma peine à Sainte Rita et elle est venue à mon secours. Tous les jours, je la remercie. La prière est mon refuge.
Citer
#5 Audrey 19-07-2019 05:55
Merci pour ce beau témoignage.
Citer
#4 P. 20-02-2019 17:46
Merci pour ce si beau témoignage. J'ai eu des larmes aux yeux. Dieu est vivant, il est présent quand on l'appelle. Gloire lui soit rendue pour la guérison de Pierre.
Citer
#3 Patricia 25-10-2017 20:03
Très beau témoignage. La prière nous aide à tenir dans les moments difficiles et à avancer. Dieu ne nous abandonne pas, il faut avoir confiance. J'ai également prié Sainte Rita et la Sainte Vierge et j'ai obtenu une belle grâce. Bon rétablissement à votre fils.
Citer
#2 bernadette 11-08-2017 13:27
Merci pour ce beau témoignage. Il est important de partager, et surtout de prier même dans la souffrance, les prières sont toujours entendues. Jésus et la Sainte Vierge nous aident à porter notre croix tellement ils nous aiment. Gardons confiance car le temps du ciel n'est pas notre temps ici bas.
Citer
#1 Chantal 03-08-2017 14:34
Merci à Monique pour ce témoignage émouvant qui prouve qu'il ne faut jamais désespérer et que la prière est un soutien. Bon rétablissement à son fils Pierre.
Citer
Ajouter un Commentaire

Derniers articles
Actualités

La Crèche de Noël 2022

Nos amis, Frère Georges et Julien, sont heureux de vous présenter la Crèche de Noël 2022.

Espace Priere

Un vrai Noël d’espérance...

Regarde l’étoile - espérance

elle te montrera la route de la sérénité

même au cœur des souffrances,

des absences, des peurs...

Ecoute l’espérance

elle te dira que Jésus est venu

par amour pour toi...

Actualités

Pourquoi prier la sainte Famille ?

La sainte Famille est le nom donné à la famille formée par Jésus, Marie et Joseph. Il s’agit donc de la famille terrestre qui a vu grandir le Christ : un foyer simple et modeste de Nazareth, berceau de l’Amour même. Ce lieu saint qui a accueilli et vu grandir Dieu fait homme, en la personne de Jésus, fait l’objet depuis quelques siècles d'une dévotion particulière chez les catholiques. Une fête lui est même consacrée, le dimanche suivant Noël.

La sainte Famille est donnée en modèle à toutes les familles. Le pape François lui-même nous encourage à prier et contempler la sainte Famille. Il lui a écrit une belle prière dans son encyclique Amoris Laetitia.
En effet, ce que nous enseigne cette famille de Judée, vivant il y a plus de 20 siècle, est universel et intemporel. Car si nos familles sont appelées à être des lieux d’amour ; dans notre vie de tous les jours, nous savons tous combien les relations avec nos parents, nos enfants, nos frères et soeurs, peuvent aussi être le lieu de blessures, de tensions et d'incompréhension.
La sainte Famille nous apprend cet amour saint, qui ne cherche ni le contrôle, ni la possession de l’autre. Au contraire, chacun voit en l’autre l’être unique et libre, désiré par Dieu et lui permet de s’épanouir comme tel.

- Quelle confiance en Dieu et quel respect pour Marie, quand Joseph accepta de la prendre pour épouse alors qu’elle portait un enfant qui n’était pas de lui.
- Quelle confiance en Joseph et en son écoute de Dieu, quand Marie, jeune accouchée avec un bébé de quelques jours, le suivit lors de la fuite en Egypte pour échapper à Hérode.
- Quelle confiance en Dieu, en leur fils, en ce qui était en germe, ont dû avoir Joseph et Marie pour faire face à des situations comme la recherche de Jésus, perdu à 12 ans, et finalement retrouvé au Temple.
- Quelle confiance et respect pour le savoir de Joseph, quand Jésus - Fils de Dieu - apprend d’abord, pendant des années, le métier de charpentier, avant de commencer sa vie publique.
- Quelle confiance et respect pour l’intuition de Marie, quand Jésus accomplit son premier miracle à la demande de sa mère lors des noces de Cana.
- Avec la sainte Famille, nous pouvons demander au Seigneur que nos familles soient aussi le lieu où chacun d’entre nous puisse grandir dans le respect et la confiance en ce qu’il est et puisse s’accomplir dans la volonté et l’amour de Dieu.

Par Alice OLLIVIER

Tiré du site Hozana

{jcomments on}

Actualités

Messe d'ordination de Guillaume Charbonneau

Nous vous invitons à regarder sur notre site la messe d’ordination diaconale du jeune Guillaume Charbonneau.