Espace Priere

Témoignage de Monique R.

femme priere mains cierge

Notre fils Pierre, très malade depuis fin décembre 2016, a été hospitalisé et on lui a diagnostiqué une cirrhose métabolique. Chaque semaine nous allions le voir et, voyant son état se dégrader, nous rentrions complètement désemparés et désespérés. Nous avions demandé sans succès son transfert à l’Hôpital de la Croix-Rousse où nous savions qu’il y avait un service de pointe pour les problèmes hépatiques.

Je dois dire qu’il y a environ un mois et demi, notre fils était mourant, complètement dénutri, il avait perdu plus de 30 kilos… Devant son état, nous avons eu un entretien assez vif avec un interne qui nous a dit qu’il serait transféré à la Croix-Rousse, en service réanimation, lorsque cela serait nécessaire. Pourtant, ma belle-fille avait été avisée qu’elle risquait d’être appelée la nuit même car son état s’aggravait… Le lendemain, Pierre a été transféré en soins intensifs à la Croix-Rousse.

Quelques examens complémentaires ont établi un nouveau diagnostic : notre fils ne souffrait pas d’une cirrhose mais d’une malformation sans doute congénitale – une artère coudée au lieu d’être droite – et qui faisait qu’avec le temps la circulation des liquides dans son corps ne se faisait plus, car tout était bouché. Tous les 4 à 5 jours, il fallait le ponctionner de 8, 9 et même 10 litres d’ascite. Cette masse de liquide dans son abdomen écrasait le foie qui avait de plus en plus de mal à fonctionner.

Cette malformation a donc nécessité une intervention chirurgicale visant à supprimer cette artère coudée ainsi qu’un morceau de côlon sur lequel elle s’était collée. Opération très délicate dont on n’était pas sûr de tout du résultat, vu son état physique. Il n’a pas été opéré tout de suite, il fallait avant le fortifier un peu.

Je ne pouvais rien faire d’autre que prier, prier, prier. J’ai fait une neuvaine à Sainte Rita en qui j’ai une grande confiance. Je dois dire aussi, pour être honnête, que j’ai également prié « Marie qui défait les nœuds ». Je crois que ces deux bienfaitrices ont conjugué leurs demandes à Dieu pour guérir notre Pierre.

Je pense que Dieu a guidé la main du chirurgien. Lorsque nous l’avons rencontré, il nous a dit que notre fils revenait de très loin et qu’il fallait qu’il soit vraiment « costaud » pour s’en être sorti.
Moi je sais pourquoi Pierre s’en est sorti !

Voilà, je tenais à vous informer de ce don de Dieu, en réponse à la demande de Sainte Rita et de « Marie qui défait les nœuds ». Quand on est si près du malheur, on s’adresse à tous les saints !

Monique

Commentaires  
#6 Delphine 22-11-2020 17:16
Merci pour ce témoignage Monique.
Moi aussi, dans le désespoir, j'ai confié ma peine à Sainte Rita et elle est venue à mon secours. Tous les jours, je la remercie. La prière est mon refuge.
Citer
#5 Audrey 19-07-2019 05:55
Merci pour ce beau témoignage.
Citer
#4 P. 20-02-2019 17:46
Merci pour ce si beau témoignage. J'ai eu des larmes aux yeux. Dieu est vivant, il est présent quand on l'appelle. Gloire lui soit rendue pour la guérison de Pierre.
Citer
#3 Patricia 25-10-2017 20:03
Très beau témoignage. La prière nous aide à tenir dans les moments difficiles et à avancer. Dieu ne nous abandonne pas, il faut avoir confiance. J'ai également prié Sainte Rita et la Sainte Vierge et j'ai obtenu une belle grâce. Bon rétablissement à votre fils.
Citer
#2 bernadette 11-08-2017 13:27
Merci pour ce beau témoignage. Il est important de partager, et surtout de prier même dans la souffrance, les prières sont toujours entendues. Jésus et la Sainte Vierge nous aident à porter notre croix tellement ils nous aiment. Gardons confiance car le temps du ciel n'est pas notre temps ici bas.
Citer
#1 Chantal 03-08-2017 14:34
Merci à Monique pour ce témoignage émouvant qui prouve qu'il ne faut jamais désespérer et que la prière est un soutien. Bon rétablissement à son fils Pierre.
Citer
Ajouter un Commentaire

Derniers articles
Actualités

Vidéo de l’intention de prière du Pape - Août 2021

Le Saint Père partage en profondeur sa réflexion sur la situation de l’Eglise, sa vocation, son identité, et il appelle à la réformer « à partir d’un discernement de la volonté de Dieu dans notre vie quotidienne ». Pour François, en ces temps de crise et de difficultés, l’Eglise a besoin d’une réforme qui doit commencer « par la réforme de nous-mêmes », « à la lumière de l’Evangile ».

Comme il le précise dans son Exhortation Apostolique Evangelii Gaudium : « Tout chrétien et toute communauté discernera quel est le chemin que le Seigneur demande, mais nous sommes tous invités à accepter cet appel : sortir de son propre confort et avoir le courage de rejoindre toutes les périphéries qui ont besoin de la lumière de l’Évangile ».

Le premier pas est de nous orienter dans cette direction, comme le Saint Père nous le demande « en laissant l’Esprit Saint, don de Dieu dans nos cœurs, nous rappeler l’enseignement de Jésus pour le mettre en pratique ».

{jcomments on}

Actualités

Saint Jean-Marie Vianney : 10 pensées pour la vie de tous les jours

Alors qu’il semblait être infatigable, Jean-Marie Vianney plus connu comme le Curé d’Ars, nommé en 1929 patron de tous les curés de l’Univers par le pape Pie XI, est mort d’épuisement le 4 août 1859. Il faut dire que celui qui, dès jeune, rêvait de « faire gagner des âmes au Bon Dieu », comme il l’explique à sa mère Marie Béluze, travaillait vraiment très dur.

Espace Priere

Et si l’on prenait le temps…

Prenez le temps de penser,
C’est la source du pouvoir.

Prenez le temps de jouer,
C’est le secret de l’éternelle jeunesse.

Prenez le temps de lire,
C’est la source du savoir.

Prenez le temps d’aimer et d’être aimé,
C’est une grâce de Dieu.

Prenez le temps de vous faire des amis,
C’est la voie du bonheur.

Prenez le temps de rire,
C’est la musique de l’âme.

Prenez le temps de donner,
La vie est trop courte pour être égoïste.

Prenez le temps de travailler,
C’est le prix du succès.

Prenez le temps de prier,
C’est notre plus grande force sur la terre.

{jcomments on}

Espace Priere

Prière pour le temps des vacances

Seigneur, notre Dieu,
veille sur ceux qui prennent la route :
qu’ils arrivent sans encombre
au terme de leur voyage.

Que ce temps de vacances soit pour nous tous
un moment de détente, de repos, de paix !

Sois pour nous, Seigneur, l’Ami
que nous retrouvons sur nos routes,
qui nous accompagne et nous guide.