Espace Priere

Témoignage d'Elisabeth

CHU Cimiez

RIEN N’EST IMPOSSIBLE A DIEU

Cette année, une parente nous a adressé un SMS nous informant que notre cousine Solange F..., hospitalisée en urgence à l’hôpital de Cimiez n’avait plus que 48 heures à vivre et que si nous voulions lui dire au revoir il fallait nous dépêcher.

Mes 2 filles et moi, nous nous sommes rendues à son chevet. Elle était dans le coma. Comme Solange aimait se rendre tous les jours réciter le chapelet à l’église Sainte Rita nous avons prié pour l’intercession de la Sainte, ma soeur ainée pendant le même temps était à l’église Sainte Rita où elle priait et brûlait un cierge dans la même intention.

Dans la chambre d’hôpital, nous étions en train de prier quand nous avons ressenti tombant sur nous une sensation merveilleuse, comme un voile de fraîcheur intense qui nous a fait frissonner et instinctivement nous avons regardé Solange : elle avait toujours les yeux fermés mais ses lèvres essayaient de dire quelque chose... Nous avons ri de joie et loué et remercié Dieu et tout le Ciel.

Je suis retournée 2 jours après à l’hôpital, en entrant dans sa chambre, la voyant en train de goûter je me suis exclamée « mais... tu bouffes ?!!!! » Elle m’a répondu en riant « oui, je bouffe ».

Je lui ai demandé ce qui lui était arrivé : elle dit « je suis allée retirer 300 € à la banque puis je ne me souviens plus de rien ».

Selon les résultats de scanner et IRM, elle a eu un hématome méningé qui empêchait son cerveau d’être irrigué, les caillots étant trop importants et l’intervention chirurgicale s’avérant impossible à ce stade.

Elle a repris son tonus, et compte tenu de son âge (83 ans) elle a été installée en HEPAD. Mais comme Solange a beaucoup de foi, elle nous a demandé de prier pour qu’elle puisse aller dans l’EHPAD de Pauliani, ce qui est très difficile ! Alors, l’armée de prieuses que nous sommes avons prié, car elle voulait être proche du domicile de son filleul, qui tout petitounet et adorable qu’il est, l’appelle « ma poule ». Et elle a eu sa place à la pension Pauliani ! Alleluia ! L’Amour de Dieu est inépuisable ! Amen !

« Jésus a dit « Tout est possible pour celui qui croit » (Marc 9, 23) et « Quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là au milieu d’eux » (Mt 18, 20). Et saint Paul ajoute « Si Dieu est avec nous, qui sera contre nous ? (Rom 8, 31). Gardons toujours confiance ! Amen !

Elisabeth HUMBERT
Nice, le 11 décembre 2022

Image : Chudenice, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

Commentaires  
#1 Mona 23-02-2023 12:09
Sainte Rita, intercède pour mon beau-frère, atteint d’un cancer du colon. Il a beaucoup de difficultés pour marcher, il souffre énormément.
Sainte Rita, prie pour lui.
Citer
Ajouter un Commentaire

Derniers articles

 

Le Père Patrice Véraquin, omv, Recteur Provincial, propose de réfléchir sur le parallèle de la Transfiguration lors de ce 2ème Dimanche de Carême.

 

{jcomments on}

Actualités

2 ème Dimanche de Carême

Actualités

Qu’est-ce que le Mercredi des Cendres ?

Le Mercredi des cendres, premier jour du Carême, est marqué par l’imposition des cendres : le prêtre dépose un peu de cendres sur le front de chaque fidèle, en signe de la fragilité de l’homme, mais aussi de l’espérance en la miséricorde de Dieu. En 2020, il est fêté le mercredi 26 février.

La revue

Revue Sainte Rita de Février 2024

 

Comme il est dit dans le psaume "SA Parole est une lampe pour nos pas et une lumière pour notre chemin ", le Pape nous invite à toujours faire preuve de discernement et à écouter La voix de Dieu qui apaise.

S'inspirer de la rubrique Parole du Saint Père

Rien n'est plus terrible que la mort d'un enfant.
Le Vénérable P. Bruno Lanteri écrivit une lettre empreinte de réconfort spirituel et de grande humanité à Gabriella Solaro, maman du petit Henry.

Découvrir À l'École du Père Lanteri

L’Aumônerie des Artistes de Nice célèbre la Messe des artistes le Mercredi des Cendres.
Sophie est allée à la rencontre du frère Yves-Marie Lequin, prêtre dominicain, aumônier des artistes, enseignant en théologie, peintre et poète.
Vous apprendrez avec son reportage, l'origine de cette messe, le lien entre la Foi et l’Art ainsi que le rôle d'un aumônier des artistes.

Suivre L'Aumônerie des Artistes de Nice

Sainte Rose-Philippine Duchesne, missionnaire aux États-Unis, mourut en 1852 à l’âge de 83 ans après un parcours de vie extraordinaire.
Découvrez, celle que les indiens surnommait "la femme qui prie toujours".

S'informer avec la rubrique Pierres vivantes

Pierre Descouvemont pose une interrogation : "Qu’est-ce que l’adoration ?"
Par une réflexion intérieure, abordant l'existence de Dieu et le Mystère de la Providence, il nous interpelle avec une déduction posée : "La chose la plus difficile à faire dans une vie, c’est d’accepter de ne pas être Dieu."

Aller plus loin avec Enseignement

Chaque année, a lieu le Pèlerinage "Sur les pas de Sainte Rita". Cette année le départ est prévu le jeudi 30 mai et le retour le lundi 3 juin 2024.
Retrouvez toutes les informations et les modalités d'inscription pour le Pèlerinage Nice-Cascia 2024

Rejoindre Sainte Rita et nous

Ce mois-ci, nous vous proposons deux témoignages. Sigrid : "Dans la maladie, Sainte Rita a été à mes côtés" et Marie-Rose qui exprime sa reconnaissance à Sainte Rita qui l'a accompagnée lors d'un trajet particulièrement difficile.
La rubrique "Merci Sainte Rita "est votre rubrique et Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. le lien pour rendre grâce puis paraître dans la Revue Sainte Rita.

Lire les témoignages Merci Sainte Rita

Retrouvez la Neuvaine du mois et l'apostolat de la prière

En savoir plus sur la Revue Sainte Rita

Lire l'intégralité des extraits de la revue de Février 2024

S'abonner à la Revue Sainte Rita

Actualités

Vidéo de l’intention de prière du Pape - février 2024

 Prions pour que les malades en phase terminale, ainsi que leurs familles, bénéficient toujours d’un accompagnement médical et humain de qualité.

Pape François – FEVRIER  2024

Lorsque certaines personnes parlent de maladie en phase terminale, elles confondent deux mots : incurable et non soignable. Ce n’est pas la même chose.
Même lorsque les chances de guérison sont très faibles, tous les malades ont droit à un accompagnement médical, à un accompagnement psychologique, à un accompagnement spirituel et à un accompagnement humain.
Parfois, ils ne peuvent pas parler, parfois nous pensons qu’ils ne nous reconnaissent pas, mais si nous leur prenons la main, nous comprenons qu’ils sont en syntonie avec nous.
La guérison n’est pas toujours possible. Mais nous pouvons toujours prendre soin des malades et les caresser.
Saint Jean-Paul II disait que « guérir si possible, toujours prendre soin ».
C’est là qu’interviennent les soins palliatifs, qui garantissent au patient non seulement des soins médicaux, mais également un accompagnement humain de proximité.
Les familles ne peuvent pas être laissées seules dans ces moments difficiles.
Leur rôle est déterminant. Elles doivent avoir les moyens de garantir un soutien physique, un soutien spirituel et un soutien social.
Prions pour que les malades en phase terminale, ainsi que leurs familles, bénéficient toujours d’un accompagnement médical et humain de qualité.

Textes extraits de la chaîne YouTube "La Video du Pape"

{jcomments on}