Espace Priere

Témoignage de Maria

temoignage maria etudiants

Depuis la rentrée 2021, j’étais en 1ère année commune des études de santé avec pour objectif de devenir médecin. Je fournissais un travail sans relâche, très éprouvant voire décourageant par sa quantité et sa difficulté, et dans ces épreuves je me suis rapprochée davantage de Dieu auquel je me confiais chaque soir à la même heure pour me donner force, courage, confiance et amour.

Les résultats du 1er semestre sont tombés : c’était insuffisant pour prétendre accéder à la filière médecine ( j’étais dans le numérus total, mais loin de celui de médecine… ) . C’était une énorme déception et une grande incompréhension. J’ai réalisé que c’était statistiquement impossible d’y arriver au 2e semestre et d’avoir médecine.

Malgré tout, j’ai gardé espoir, j’ai continué à prier. Avec ma famille, nous avons notamment eu recours à Sainte Rita durant tout le long de l’année pour son intercession pour cette cause impossible. J’ai continué à travailler sans relâche pendant les 4 mois suivants.

Les résultats du 2e semestre sont tombés : c’était mieux mais toujours insuffisant ! Une nouvelle fois, je suis restée dans l’incompréhension. Néanmoins, j’ai été sélectionnée pour aller à l’oral (la dernière étape du concours) et peut-être réussir si j’avais une très bonne note.

J’ai donc mis tous les moyens de mon côté pour avoir la meilleure note possible : une préparation privée supplémentaire, des cours d’éloquence, etc… Et le jour de l’oral tout s’était très bien passé.

Plus tard les résultats sont tombés : J’avais eu une très bonne note mais ce n’était pas suffisant. Je n’étais prise qu’en filière Maïeutique… ( mais c’était déjà ça ). Je me suis adaptée à ce que Dieu me donnait et je l’ai quand-même remercié pour tout ce qu’il avait fait.

Trois semaines plus tard, une situation inédite à la faculté se produit : il y a trop de places vacantes pour la 2e année. Il y a alors un reclassement qui permet aux étudiants d’avoir de nouveaux résultats selon la priorisation de leurs vœux. De cela, puisque j’étais tout de même bien classée, je suis admise en Dentaire ! Ce n’est toujours pas médecine mais ça me plaît beaucoup plus et une nouvelle fois je remercie Dieu et tous les Saints et surtout Sainte Rita et j’accepte ce que Dieu me donne.

Enfin, l’inattendu arrive deux semaines encore plus tard : La faculté de médecine m’appelle pendant que j’attends un taxi, dans la rue, et me dit qu’une place pour la filière médecine s’est libérée et que puisque je suis la prochaine en liste d’attente, elle est pour moi ! Je suis donc admise en médecine.

À ce moment-là, j’ai halluciné. Il y a eu tellement d’enchaînements de circonstances et de situations quasiment impossibles, c’était évidemment l’œuvre de Dieu et l’intercession de Sainte Rita.

Merci du fond du cœur !

Maria

Commentaires  
#7 joanne 23-04-2024 00:57
Ça fait chaud au coeur.

Bravo!
Citer
#6 Fourlin 13-11-2023 01:04
Félicitations Maria, comme quoi il faut remercier Dieu en toutes circonstances
Bonne continuation pour tes études.
Citer
#5 Rolande 15-10-2022 02:13
Votre témoignage est émouvant et raffermi la foi en moi. Merci.
Citer
#4 Nathalie 25-09-2022 00:04
Quel bonheur de vous lire Maria ! Sainte Rita sans aucun doute a intercédé pour vous.
Elle n'a jamais abandonné personne, en connaissance de cause !
Félicitations et bonne continuation à vous.
Citer
#3 Yves 09-09-2022 10:18
Bravo pour votre persistance et bon courage...
Citer
#2 Nadine 07-09-2022 22:58
Très beau témoignage. Que Sainte Rita veille sur vous et vous accompagne dans vos études.
Merci Seigneur Jésus ! Merci Sainte Rita !
Citer
#1 Hélène 07-09-2022 16:29
Félicitations Maria, ne jamais perdre espoir et avoir confiance en Sainte Rita, elle est toujours là pour nous.
Citer
Ajouter un Commentaire

Derniers articles
Actualités

Vidéo de l’intention de prière du Pape - mai 2024

 

 

Prions pour que les religieuses, les religieux et les séminaristes grandissent dans leur parcours vocationnel grâce à une formation humaine, pastorale, spirituelle et communautaire qui les conduise à être des témoins crédibles de l’Évangile.

Pape François – MAI 2024

Chaque vocation est un « diamant brut » à polir, à travailler avec soin, à façonner sur toutes ses faces.

 

Un bon prêtre, une bonne religieuse, doivent d’abord être un homme et une femme formés, travaillés par la grâce du Seigneur.

Des personnes conscientes de leurs limites et prêtes à mener une vie de prière, à se consacrer au témoignage de l’Évangile.

 

Leur formation doit être intégrale, elle doit commencer dès le séminaire et le noviciat, en contact direct avec la vie des autres. Cela est fondamental.

La formation ne s’achève pas à un moment donné, mais elle se poursuit tout au long de la vie, tout au long des années, en intégrant la personne, intellectuellement, humainement, affectivement et spirituellement.

 

Il en est ainsi pour leur préparation à la vie en communauté, tant celle-ci est enrichissante, même si elle est parfois difficile.

Car vivre ensemble n’est pas la même chose que vivre en communauté.

Prions pour que les religieux, les religieuses et les séminaristes grandissent dans leur parcours vocationnel grâce à une formation humaine, pastorale, spirituelle et communautaire qui les conduise à être des témoins crédibles de l’Évangile.

  

Textes extraits de la chaîne YouTube "La Video du Pape chaîne YouTube "La Video du Pape"

 

 

 

 
Actualités

Menu pour passer une bonne journée

Confiance et espérance ! Concoctez chaque matin votre recette pour vous assurer une belle journée. Ayant préparé ce menu spécial, vous pourrez présenter une Prière d’offrande de ma journée de travail ou bien tout simplement offrir une Prière avant de partir au travail.

Actualités

La Vierge Marie, un modèle pour toutes les mères

Comme tous les enfants, Jésus a eu besoin de sa maman pour devenir un homme à part entière. La Vierge Marie ne s’est pas contentée de former et de nourrir son corps. Avec Joseph, elle Lui a tout appris. C’est en les voyant penchés sur son berceau que Jésus a su sourire et rire. C’est en les entendant parler que le Verbe a su parler.

Actualités

Vidéo : Jésus Sauveur, ton nom est miséricorde…

Le dimanche après Pâques est le Dimanche de la Miséricorde Divine. C’est Jean-Paul II qui institua cette fête en 2000 le jour de la canonisation de Sainte Faustine Kowalska.

Prenez quelques minutes pour regarder cette vidéo !