Espace Priere

Quelqu'un meurt...

plage mer empreintes de pas

Quelqu’un meurt,
et c’est comme des pas qui s’arrêtent…
Mais si c’était un départ pour un nouveau voyage ?

Quelqu’un meurt,
et c’est comme un arbre qui tombe…
Mais si c’était une graine germant dans une terre nouvelle ?

Quelqu’un meurt,
et c’est comme une porte qui claque…
Mais si c’était un passage s’ouvrant sur d’autres paysages ?

Quelqu’un meurt,
et c’est comme un silence qui hurle…
Mais s’il nous aidait à entendre la fragile musique de la vie ?

Benoît Marchon

Commentaires  
#2 Monique 06-08-2020 12:45
Mon ami Marc vient de partir, je lis cette prière pour lui. Très beau poème.
La mort n'est pas une fin en soi mais un passage vers une autre dimension.
Citer
#1 Christiane 01-11-2019 09:57
Bravo pour ce poème touchant et magnifique !
Citer
Ajouter un Commentaire

Derniers articles
Espace Priere

Prière à Notre Dame des Douleurs

La fête de Notre Dame des Douleurs, le 15 septembre, a pour but de nous rappeler le martyre terrible qu’endura la Vierge au pied de la Croix en union avec son Fils.

Stabat Mater est une prière composée au treizième siècle et attribuée au franciscain italien Jacopone da Todi. Le texte évoque la souffrance de Marie lors de la crucifixion de Jésus-Christ.

Espace Priere

Ô Croix précieuse, Croix de Jésus-Christ

Ô Croix précieuse,
Croix de Jésus-Christ, Sauveur,

Croix douloureuses de tout homme
qui plie et s’effondre sous le poids du malheur,
Croix quotidiennes dans l’ordinaire de nos journées,

Espace Priere

Prière pour la Nativité de la Vierge Marie

Ô Marie,
Vierge heureuse et bénie,
permettez-moi de m’approcher de votre berceau,
et de joindre mes louanges
à celles que vous rendent les anges
qui vous entourent, heureux d’être les témoins
des merveilles de votre naissance.

Agenouillé devant vous,
je vous fais l’offrande de mon cœur ;
Reine du Ciel et de la Terre,
recevez-moi et gardez-moi.
Amen.

{jcomments on}

Espace Priere

Prière à Notre Dame de la jeunesse

Marie, Notre Dame de la Vie,
voici ton peuple, le peuple des jeunes.

Ils sont tes enfants, tes fils et tes filles,
ceux qui sont brisés par la souffrance,