Actualités

Plus de 120 millions de déplacés dans le monde, un nombre record selon l’ONU

Record à l’échelle mondiale et également la douzième augmentation annuelle consécutive. Le monde comptait un nombre record de 120 millions de déplacés de force à la fin avril, a dévoilé jeudi 13 juin le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR) dans son rapport annuel. Selon l’agence onusienne, cette augmentation est le résultat des guerres qui font rage à Gaza, au Soudan ou en Birmanie. Le rapport annuel pour l’année 2023 présente les principales tendances statistiques en matière de déplacement forcé. Il comprend les dernières statistiques officielles sur les réfugiés, les demandeurs d’asile, les personnes déplacées à l’intérieur de leur pays et les apatrides, ainsi que le nombre de réfugiés qui sont rentrés chez eux. Texte et photo extraits de Lacroix  Elie Guidi, le 13/06/2024  

Participation du Pape François au sommet du G7 à Borgo Egnazia

Je m’adresse à vous aujourd’hui, dirigeants du Forum intergouvernemental du G7, pour vous présenter une réflexion sur les effets de l’intelligence artificielle sur l’avenir de l’humanité. Texte et vidéo extraits Vatican Le Saint-Siège « L’Écriture Sainte témoigne que Dieu a donné aux hommes son Esprit pour qu’ils aient “la sagesse, l’intelligence et la connaissance de toutes sortes de travaux” (Ex 35, 31) ». La science et la technologie sont donc les produits extraordinaires du potentiel créatif des êtres humains. Or c’est précisément l’utilisation de ce potentiel créatif donné par Dieu qui est à l’origine de l’intelligence artificielle. Cette dernière, comme on le sait, est un outil extrêmement puissant, utilisé dans de nombreux domaines de l’activité humaine : de la médecine au monde du travail, de la culture à la communication, de l’éducation à la politique. Et l’on peut désormais supposer que son utilisation influencera de plus en plus notre mode de vie, nos relations sociales et même, à l’avenir, la manière dont nous concevons notre identité en tant qu’êtres humains.  

Pologne : Un martyr du communisme béatifié

  Samedi 15 juin 2024, la messe de béatification du P. Michał Rapacz (1904-1946) a été célébrée dans le Sanctuaire de la Miséricorde divine de Kraków-Łagiewniki, en Pologne. Elle a été présidée par le cardinal Marcello Semeraro, préfet du Dicastère pour les causes des saints. Texte et photo extraits de Zenit Prêtre polonais, assassiné en 1946 par les communistes, le P. Michał Rapacz est un symbole de foi et de résistance à l’oppression. Doté d’un grand zèle pastoral, il était aussi un homme de prière et un chercheur de vérité. Il a fait confiance à Dieu toute sa vie, jusqu’au martyre.  

Discours du Saint-Père aux artistes du monde de l’humour

    « Lorsque vous parvenez à faire sourire intelligemment un seul spectateur, vous faites sourire Dieu aussi » "Au milieu de tant de nouvelles pessimistes, plongés que nous sommes dans tant d’urgences sociales et même personnelles, vous avez le pouvoir de répandre la sérénité et les sourires. Vous faites partie des rares personnes qui ont la capacité de parler à des gens très différents, de générations et de milieux culturels différents. À votre manière, vous rapprochez les gens, car le rire est contagieux. Il est plus facile de rire ensemble que seul : la joie permet le partage et constitue le meilleur antidote à l’égoïsme et à l’individualisme. Le rire contribue également à faire tomber les barrières sociales, à créer des liens entre les personnes. Il permet d’exprimer des émotions et des pensées, contribuant ainsi à construire une culture commune et à créer des espaces de liberté. Vous nous rappelez que l’homo sapiens est aussi l’homo ludens, que l’amusement et le rire sont fondamentaux pour la vie humaine, pour s’exprimer, pour apprendre, pour donner du sens aux situations." Extrait discours du 14 juin 2024 Vatican Media Zenit

Vidéo de l’intention de prière du Pape - juin 2024

   Dans l’intention de prière de ce mois-ci, François nous invite à prier pour les personnes qui fuient leur pays : nos frères et sœurs qui sont contraints de fuir leur propre terre. La Vidéo du Pape, réalisée par son Réseau Mondial de Prière, nous aide à réfléchir sur les migrants : « Celui qui accueille un migrant accueille le Christ ». Nous ne pouvons pas, en tant que chrétiens, rester indifférents aux « murs érigés sur la terre, qui séparent les familles, et [aux] murs dans les cœurs ». « Un migrant doit être accompagné, aidé et intégré ». Prions ensemble pour que les migrants qui fuient les guerres ou la faim et sont contraints à des voyages pleins de dangers et de violence, puissent trouver l’hospitalité ainsi que de nouvelles opportunités de vie dans les pays d’accueil. « Chers frères et sœurs, ce mois-ci, je voudrais que nous priions pour ceux qui fuient leur pays. Aux drames vécus par les personnes qui sont contraintes de quitter leur pays pour échapper à la guerre ou à la pauvreté, s’ajoute souvent un sentiment de déracinement, de ne pas savoir où est leur place. De plus, dans certains pays d’arrivée, les migrants sont perçus avec inquiétude et crainte. C'est alors qu’apparaît le spectre des murs : des murs érigés sur la terre, qui séparent les familles, et des murs dans les cœurs. Nous chrétiens, nous ne pouvons pas partager cette mentalité. Celui qui accueille un migrant accueille le Christ. Nous devons promouvoir une culture sociale et politique qui protège les droits et la dignité des migrants, qui les encourage dans leurs possibilités de développement et qui les intègre. Un migrant doit être accompagné, aidé et intégré. Prions pour que les migrants, qui fuient les guerres ou la faim et sont contraints à des voyages pleins de dangers et de violence, puissent trouver l’hospitalité ainsi que de nouvelles opportunités de vie ». Textes extraits de la chaîne YouTube "La Video du Pape chaîne YouTube "La Video du Pape"   1 commentaire

Vidéo de l’intention de prière du Pape - mai 2024

    Prions pour que les religieuses, les religieux et les séminaristes grandissent dans leur parcours vocationnel grâce à une formation humaine, pastorale, spirituelle et communautaire qui les conduise à être des témoins crédibles de l’Évangile. Pape François – MAI 2024 Chaque vocation est un « diamant brut » à polir, à travailler avec soin, à façonner sur toutes ses faces.   Un bon prêtre, une bonne religieuse, doivent d’abord être un homme et une femme formés, travaillés par la grâce du Seigneur. Des personnes conscientes de leurs limites et prêtes à mener une vie de prière, à se consacrer au témoignage de l’Évangile.   Leur formation doit être intégrale, elle doit commencer dès le séminaire et le noviciat, en contact direct avec la vie des autres. Cela est fondamental. La formation ne s’achève pas à un moment donné, mais elle se poursuit tout au long de la vie, tout au long des années, en intégrant la personne, intellectuellement, humainement, affectivement et spirituellement.   Il en est ainsi pour leur préparation à la vie en communauté, tant celle-ci est enrichissante, même si elle est parfois difficile. Car vivre ensemble n’est pas la même chose que vivre en communauté. Prions pour que les religieux, les religieuses et les séminaristes grandissent dans leur parcours vocationnel grâce à une formation humaine, pastorale, spirituelle et communautaire qui les conduise à être des témoins crédibles de l’Évangile.    Textes extraits de la chaîne YouTube "La Video du Pape chaîne YouTube "La Video du Pape"        

La Vierge Marie, un modèle pour toutes les mères

Comme tous les enfants, Jésus a eu besoin de sa maman pour devenir un homme à part entière. La Vierge Marie ne s’est pas contentée de former et de nourrir son corps. Avec Joseph, elle Lui a tout appris. C’est en les voyant penchés sur son berceau que Jésus a su sourire et rire. C’est en les entendant parler que le Verbe a su parler. 1 commentaire

Vidéo de l’intention de prière du Pape - avril 2024

  Prions pour que la dignité et la richesse des femmes soient reconnues dans toutes les cultures et que cessent les discriminations dont elles sont victimes dans différentes parties du monde. Pape François – AVRIL 2024 Dans de nombreuses régions du monde, les femmes sont traitées comme si elles étaient le premier déchet. Dans certains pays, les femmes n’ont pas accès aux subventions pour créer une entreprise ou aller à l’école. Il existe même des lois qui les obligent à s’habiller d’une certaine manière. Et les mutilations génitales sont encore pratiquées dans de nombreux pays. Ne privons pas les femmes de leur voix ! Ne refusons pas à toutes ces femmes victimes d’abus de s’exprimer ! Elles sont exploitées, elles sont marginalisées. En paroles, nous sommes tous d’accord pour dire que les hommes et les femmes ont la même dignité en tant que personnes. Mais en actes, il n’en est pas ainsi. Les gouvernements doivent s’engager à éliminer les lois discriminatoires partout et à veiller à ce que les droits humains des femmes soient garantis. Respectons les femmes ! Respectons-les dans leur dignité, dans leurs droits fondamentaux ! Si nous ne le faisons pas, notre société n’avancera pas. Prions pour que la dignité et la richesse des femmes soient reconnues dans toutes les cultures et que cessent les discriminations dont elles sont victimes dans diverses parties du monde. Textes extraits de la chaîne YouTube "La Video du Pape" ">chaîne YouTube "La Video du Pape"