Notre Eglise

Extérieur de l'église

Clocher de l'Eglise Sainte Rita
Clocher à bulbe réalisé en 1740-1741

L’église est dotée d’une façade inachevée qui a perdu sous des rénovations successives ses structures originelles. Elle ne se distingue que par son léger recul.

Le porche concentre sur lui seul toute l’ornementation et tranche par la blancheur de ses marbres sur le haut mur crépi, qui n’est troué que par les baies de l’église. Les vantaux de la porte en noyer, frappés du monogramme des Oblats de la Vierge Marie, ont été sculptés vers 1845 par le frère oblat Julien Barberis.

Au linteau de la porte, on peut lire une inscription rappelant la présence des Carmes dans le lieu : « O quœ carmeli Gavdes quos purgant ignes / Habitare recessus hos tua vota ivvent » (Ô toi qui habite les lieux retirés du Carmel, tes prières sont salutaires à ceux que le feu purifie).

Le clocher, ajouté à l’édifice en 1740-1741, domine une sorte d'amoncellement d'immeubles qui composaient le couvent. Il est surmonté d’un bulbe étranglé couvert de tuiles vernissées et dominé par les trois étoiles des Carmes. Il émerge d’une pittoresque et désordonnée superposition de toitures sur lesquelles il reflète les signes de la culture baroque et de la fantaisie rococo.

La nef de l’église est accolée à la loggia et à l’ancien couvent des Carmes.

Derniers articles
Actualités

Vidéo de l’intention de prière du Pape - mai 2024

 

 

Prions pour que les religieuses, les religieux et les séminaristes grandissent dans leur parcours vocationnel grâce à une formation humaine, pastorale, spirituelle et communautaire qui les conduise à être des témoins crédibles de l’Évangile.

Pape François – MAI 2024

Chaque vocation est un « diamant brut » à polir, à travailler avec soin, à façonner sur toutes ses faces.

 

Un bon prêtre, une bonne religieuse, doivent d’abord être un homme et une femme formés, travaillés par la grâce du Seigneur.

Des personnes conscientes de leurs limites et prêtes à mener une vie de prière, à se consacrer au témoignage de l’Évangile.

 

Leur formation doit être intégrale, elle doit commencer dès le séminaire et le noviciat, en contact direct avec la vie des autres. Cela est fondamental.

La formation ne s’achève pas à un moment donné, mais elle se poursuit tout au long de la vie, tout au long des années, en intégrant la personne, intellectuellement, humainement, affectivement et spirituellement.

 

Il en est ainsi pour leur préparation à la vie en communauté, tant celle-ci est enrichissante, même si elle est parfois difficile.

Car vivre ensemble n’est pas la même chose que vivre en communauté.

Prions pour que les religieux, les religieuses et les séminaristes grandissent dans leur parcours vocationnel grâce à une formation humaine, pastorale, spirituelle et communautaire qui les conduise à être des témoins crédibles de l’Évangile.

  

Textes extraits de la chaîne YouTube "La Video du Pape chaîne YouTube "La Video du Pape"

 

 

 

 
Actualités

Menu pour passer une bonne journée

Confiance et espérance ! Concoctez chaque matin votre recette pour vous assurer une belle journée. Ayant préparé ce menu spécial, vous pourrez présenter une Prière d’offrande de ma journée de travail ou bien tout simplement offrir une Prière avant de partir au travail.

Actualités

La Vierge Marie, un modèle pour toutes les mères

Comme tous les enfants, Jésus a eu besoin de sa maman pour devenir un homme à part entière. La Vierge Marie ne s’est pas contentée de former et de nourrir son corps. Avec Joseph, elle Lui a tout appris. C’est en les voyant penchés sur son berceau que Jésus a su sourire et rire. C’est en les entendant parler que le Verbe a su parler.

Actualités

Vidéo : Jésus Sauveur, ton nom est miséricorde…

Le dimanche après Pâques est le Dimanche de la Miséricorde Divine. C’est Jean-Paul II qui institua cette fête en 2000 le jour de la canonisation de Sainte Faustine Kowalska.

Prenez quelques minutes pour regarder cette vidéo !