Sainte Rita

Entrée au monastère

La perte de son mari et de ses fils, en cette année 1417, laisse Rita dans une profonde douleur, mais non dans l’abattement. Rita est une femme de foi qui sait trouver dans l’espérance chrétienne la force de continuer à vivre et à aimer. Elle sait que Dieu ne l’abandonnera pas.

Maintenant seule, son désir de vie consacrée renaît et elle demande à entrer au monastère des Augustines de Cascia. Mais l’Abbesse refuse de la recevoir parce que, parmi les moniales, plusieurs appartenaient au clan opposé à celui de sa famille : son entrée y apporterait la division. Tant que les deux partis ne seront pas réconciliés, Rita ne pourra être admise au monastère.

Loin de se décourager devant cette tâche « impossible », Rita se fait messagère de la paix. Avec humilité et courage, elle passe de maison en maison, exhortant toutes les familles ennemies à se réconcilier. Et elle prie. Elle prie intensément le Seigneur de changer les cœurs. En particulier elle invoque ses saints de prédilection, Saint Jean-Baptiste, Saint Augustin et Saint Nicolas de Tolentino.

Et Dieu lui accorde ce miracle de pacification! Elle obtient que la réconciliation soit officiellement reconnue devant notaire, selon l’usage de l’époque. Rita mériterait aussi d’être appelée « la Sainte de la Réconciliation ».

A l’âge de quarante ans, Rita peut enfin répondre à sa vocation religieuse et, dans une immense joie spirituelle, elle entre au monastère Sainte Marie-Madeleine de Cascia.

Derniers articles
Actualités

Tout baptisé est une mission…

Du 17 au 24 octobre l’Église célèbre la Semaine missionnaire mondiale. Nous sommes invités à prier de façon toute particulière pour les missionnaires : prêtres, religieux et religieuses, laïcs hommes et femmes, qui partent courageusement annoncer le Christ là où il n’est pas connu. Par leur proximité aux populations locales, leur souci de promotion humaine et sociale, ils manifestent le visage aimant du Christ. Les diocèses organisent des quêtes pour les soutenir. Ils ont besoin de notre solidarité concrète. Ne les oublions pas.

Mais c’est aussi tout près de nous, et par chacun d’entre nous, que la Bonne nouvelle du Christ doit être annoncée. Car celui qui a rencontré la Lumière du Christ, celui qui a connu la joie de se sentir aimé et pardonné par l’Amour infini du Père, celui qui a été touché par le feu de l’Esprit, ne peut garder ce trésor pour lui-même. A ceux qui voulaient les empêcher de parler du Christ, les apôtres répondent : « Il nous est impossible de nous taire sur ce que nous avons vu et entendu » (Ac 4, 20). C’est le thème de la Semaine missionnaire de cette année.

N’ayons pas peur dire notre foi. Avec nos propres mots, humblement, sans rien imposer, mais sans non plus rien cacher de ce qui nous fait vivre, aimer, espérer. Laissons transparaître notre joie d’être disciples du Christ. Tout ce que nous avons expérimenté de beau et de bon dans la prière, dans l’eucharistie, dans la fraternité, dans le service, partageons-le. Le monde a besoin d’entendre cette Bonne nouvelle.

Sainte Rita, tant comme femme mariée que comme religieuse, a été missionnaire de l’Amour de Dieu. Demandons-lui de nous aider à en être nous aussi de joyeux témoins.

P. Patrice Véraquin, omv

Recteur de l’Église Sainte Rita

{jcomments on}

Actualités

Semaine missionnaire mondiale du 17 au 24 Octobre 2021

L’Église catholique de France célèbre chaque année une semaine missionnaire mondiale. En 2021, elle se conclut le dimanche 24 octobre, date retenue pour la « Journée missionnaire mondiale » fêtée par toutes les Églises du monde ! En France, depuis plus d’une trentaine d’années, cette journée est devenue une semaine pour donner plus de visibilité aux activités missionnaires dans les diocèses et permettre aux paroisses de vivre cette semaine autour de multiples activités.

Le thème retenu cette année est « Il nous est impossible de nous taire sur ce que nous avons vu et entendu » (Ac 4, 20).

Pour en savoir plus sur la Semaine missionnaire mondiale, cliquez ici

{jcomments on}

Actualités

La Genèse : nouvelle série ThéoDom

Avec les Dominicains, redécouvrez le livre de la Genèse. Puisez dans les récits fondateurs de la Création, de la tour de Babel, ou du Déluge, pour redécouvrir l’origine de l’alliance que Dieu a scellée avec les hommes.

Prenez le temps d’approfondir les vies des patriarches Abraham, Isaac, Jacob, et Joseph. Ils ont beaucoup à nous dire sur notre identité profonde, et sur la fidélité de Dieu envers nous.

Inscrivez-vous sur le site ThéoDom

{jcomments on}

Actualités

Épisode 2 - Enseignement : Un cœur qui discerne

Cette série sur les règles de discernement des Esprits dans les Exercices spirituels de saint Ignace de Loyola est constituée de 16 épisodes qui introduisent et développent les 14 règles de discernement proposées par Saint Ignace pour mener une vie libre à la suite du Christ.

Cette série est l’adaptation française, par Isabelle Rebel Pomalaza, des entretiens en anglais du Père Timothy Gallagher, entretiens qu'on peut retrouver sur le site: Discerning Hearts

Épisode 2 - La jeunesse de Saint Ignace de Loyola et l’origine des Exercices spirituels.

Dans cet épisode, nous suivons Ignace de Loyola dans sa vie tumultueuse de jeune adulte jusqu’à sa conversion, à l’origine des Exercices spirituels et des règles de discernement. Nous expliquons ensuite en détails les trois étapes de l’approche de discernement: prendre conscience, comprendre et agir.

Vous avez une question ou un commentaire ? Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

{jcomments on}