Espace Priere

Qu'est-ce qu'un Trentain grégorien ?

 

« La volonté de mon Père, c’est que tout homme qui voit le Fils et croit en lui obtienne la vie éternelle » (Jean 6, 39)

La célébration du Trentain est un usage qui remonte à la fin du VIème siècle. Le Pape Saint Grégoire le Grand, avant d'être Pape, était Abbé de l'abbaye de Saint André, à Rome. Un de ses moines, bon médecin et bon religieux, Justus, mourut et l'on trouva dans sa cellule trois pièces d'or.

A cette époque, la discipline était rude et exigeante : le Père Abbé considérant la gravité de cette faute fit jeter dans la fosse publique le cadavre du moine avec les pièces d'or. Et chaque moine passa devant en répétant : « Que ton argent aille avec toi à la perdition. »

Cependant, la miséricorde l'emporta dans le cœur de l'Abbé. Il fit célébrer la messe pendant trente jours pour la délivrance du malheureux moine Justus. Au terme du trentain, le moine apparut à l'un de ses frères et lui annonça qu'il était délivré et se trouvait maintenant dans la gloire du Ciel grâce à ces messes.

 Le Pape Grégoire le Grand
Le Pape Grégoire le Grand (540-604)

Le Seigneur fit ensuite la promesse à S. Grégoire que tous ceux pour qui seraient célébrées trente messes consécutives recevraient la même grâce de délivrance.

Le Pape Benoît XIV, en 1752, puis la Congrégation pour les indulgences, en 1889, ont fait l'éloge de cette coutume qualifiée de "pieuse, approuvée et raisonnable".

Un Trentain est constitué par trente messes qui sont célébrées en trente jours consécutifs, pour une seule personne défunte. Il n'est pas requis qu'elles soient célébrées par le même prêtre (cas de maladie, de décès par exemple).

Faire célébrer un Trentain pour une personne défunte qui nous est chère, c’est la confier à la Miséricorde de Dieu, manifestée dans l’Eucharistie.

Pour un Trentain grégorien, l'offrande est de 580 €.

Faire célébrer un trentain grégorien

Derniers articles
Actualités

Le Père Giovanni fête ses 100 ans !

Le 13 janvier dernier un groupe d’Oblats de la Vierge Marie s’est réuni à la Communauté de San Vittorino, près de Rome, autour du Père Giovanni BONINI, omv, pour célébrer avec lui ses 100 ans.

Outre les nombreux ministères qu’il a exercés, le Père Giovanni a été pendant plus de 15 ans le Maître des novices des Oblats. Les Oblats qui œuvrent ici en France, à Nice et à Fontenay-aux-Roses, ont été formés par lui. Homme d’une grande sagesse et d’une grande douceur, il a su nous transmettre la spiritualité de la Congrégation fondée sur l’annonce de la Miséricorde de Dieu. Que la Vierge Marie continue d’accompagner notre cher Père Giovanni !

P. Patrice Véraquin, omv

{jcomments on}

Actualités

Vidéo de l’intention de prière du Pape - Janvier 2022

La Vidéo du Pape entame sa septième année avec les intentions de prière que François confie à l’ensemble de l’Église catholique à travers le Réseau Mondial de Prière du Pape. L’édition de janvier vient d’être publiée avec un message vigoureux en faveur de la liberté religieuse et des personnes victimes de discrimination. Le Saint-Père invite toute l’humanité à choisir « le chemin de la fraternité ». Parce que soit nous sommes frères, soit tout s’écroule. Et pour cela, il est essentiel de mettre fin aux nombreuses restrictions imposées aux personnes qui veulent professer leur foi.

Espace Priere

Pour nos frères, viens Esprit

Comment pourrions-nous vivre selon l’Évangile sans l’intervention de ton Esprit-Saint ? Aussi nous supplions :

Actualités

3 bonnes raisons de tirer les rois

Le jour de l’Epiphanie, le 6 janvier, et même parfois, tout au long du mois de janvier, nous avons coutume de partager une galette et de tirer les rois. Cette tradition gourmande peut être une merveilleuse occasion de continuer à vivre le mystère de Noël. Voici trois bonnes raisons de tirer les rois :