Espace Priere

Témoignage de Josette

femme agee priere

Je viens dire un grand merci à Sainte Rita qui a fait un miracle pour moi.

Après la mort de mon mari, j’étais si triste que je n’arrivais plus manger. Un jour, je suis tombée chez moi et je ne pouvais plus me relever seule. J’ai tapé contre la porte pour avoir de l’aide, heureusement ma sœur – qui habite à côté de chez moi – m’a entendue et a appelé les secours.

Les pompiers m’ont emmenée aux urgences. Le médecin m’a fait une prise de sang qui a montré une grave anémie. J’avais perdu 15 kilos, je ne tenais plus debout… Obligée de me déplacer en fauteuil roulant et incapable de rester seule, mon docteur a pu me trouver une place en maison de retraite pour un hébergement provisoire.

J’avais amené la Revue de Sainte Rita avec moi et je priais quotidiennement. La kiné venait tous les jours pour me réapprendre à marcher et chaque fois, je disais : « Sainte Rita, sois avec moi ». Au bout de trois semaines, je marchais déjà un peu avec un déambulateur. La kiné m’a dit : « Je ne comprends pas que vous marchiez aussi bien ». J’ai répondu : « On m’aide ! ». Au bout d’un mois, plus de chaise roulante, je mangeais bien, j’avais repris 3 kilos. Un vrai miracle…

Deux mois sont passés, j’ai enfin pu rentrer chez moi. Heureusement que j’ai un fils en or. Le docteur me le dit chaque fois qu’il vient me voir ! Il a mis en place une infirmière qui passe me voir tous les jours, la livraison des repas à domicile et une aide-ménagère 4 heures par semaine.

Aujourd’hui je marche sans aide chez moi et je ne prends ma canne que pour l’extérieur.

Merci pour ce miracle Sainte Rita, sans toi je ne serais plus là !

Josette

Commentaires  
#4 Aurélie 31-08-2020 21:59
Mon papa est tombé malade, une insuffisance cardiaque sévère. Les médecins n'étaient pas optimistes. J'ai prié Sainte Rita et je lui ai demandé de protéger mon père et de le laisser vivre le plus longtemps possible. Et qu'il soit présent pour mon mariage. J'ai ensuite fait une neuvaine. Mon père est sorti de l'hôpital à la fin de la neuvaine. Ils ne lui ont rien trouvé et il est plus en forme que jamais. Ma mère souffre d'Alzheimer et sans mon père c'est la fin pour elle. Continue de protéger mon père afin qu'il soit présent à mon mariage. Merci infiniment Sainte Rita de l'avoir sauvé.
Citer
#3 K. 14-02-2020 23:05
La foi nous rend fort et nous aide à arriver au but.
Citer
#2 Mona 14-12-2019 21:13
La foi est le moteur de l'homme qui l'aide pour avancer, son essence est sa nourriture spirituelle. Par la foi, Josette s'est fait soutenir et conduire par Sainte Rita qui, comme elle, a souffert après la disparition de son époux. Que la Paix soit avec Josette, que l'Espérance d'une vie retrouvée auprès de son époux au jour de la résurrection soit présente dans son cœur.
Citer
#1 Chantal 12-12-2019 09:53
Très beau témoignage de Josette. Sainte Rita est avec nous tous les jours de notre vie, dans les moments difficiles elle nous relève et dans les bons moments elle nous porte vers la joie, la sérénité et la paix. Bonne convalescence à Josette.
Citer
Ajouter un Commentaire

Derniers articles
Actualités

Editorial du Père Patrice Véraquin omv

Chers amis-es de Sainte Rita,
La saison liturgique de l’Avent nous invite à raviver notre espérance. Mais pouvons-nous encore espérer ? Le philosophe Albert Camus disait : « Soyons lucide et cessons d’espérer ». Lucides nous le sommes : le futur de la planète nous inquiète, le phénomène des abus dans l’Église et hors de l’Église nous bouleverse et nous interpelle gravement, le déferlement des violences quotidiennes, la précarité, la pandémie… Être chrétien ne signifie sûrement pas se boucher les yeux face au mal. Mais notre lucidité s’ouvre à un autre horizon. Nous croyons aux promesses de Dieu. « Moi, dit le Seigneur, je connais les pensées que je forme à votre sujet, pensées de paix et non de malheur, pour vous donner un avenir et une espérance » (Jérémie 29, 11).

Dans le Christ Jésus Dieu réalise sa promesse de ne pas abandonner l’humanité à ses malheurs. Le Christ est venu, Il vient, Il viendra. C’est pourquoi, lucides, nous espérons. Et nous trouvons dans notre espérance la force d’agir pour construire un monde plus respectueux de la nature, plus juste et plus fraternel.

Sainte Rita aussi a dû affronter les malheurs de son époque. Jamais l’espérance ne lui a manquée. Que sa prière accompagne votre espérance durant ces quatre semaines de préparation à Noël.

P. Patrice Véraquin, omv
Recteur de l’Église Sainte Rita

{jcomments on}

Actualités

Pour une crèche vivante !

Nous sommes rentrés dans le temps de l’Avent, temps de préparation à la fête de Noël. C’est le moment de l’année où nous décorons nos maisons et installons une crèche. Traditionnellement, elle est installée à partir du premier dimanche de l’Avent et jusqu’au 2 février, date à laquelle nous commémorons la présentation de Jésus au Temple.

Les premières crèches, à l’instar de la toute première réalisée par saint François d’Assise lors de la nuit de Noël de 1223, étaient des crèches vivantes. Alors cette année, que notre crèche soit vivante et prenons le temps de la contempler, de l’habiter, de rentrer véritablement dans la joie de Bethléem !

- Installons la Sainte Famille dans notre quotidien. Notre crèche n’a pas besoin d’être la plus belle, la plus grande mais elle a besoin d’être au centre de notre maison, au cœur de notre espace de vie, pour être vue, regardée. Et, à chaque coup d'œil, nous pouvons en profiter pour imaginer Joseph et Marie dans leur quotidien ou pour leur confier la tâche que nous allons faire, le moment que nous passons. Invitons-nous chez eux et invitons-les chez nous ...

- Cheminons avec les santons. La crèche est une bonne occasion de prier en famille, le matin ou le soir. Faisons-en un temps de jeu et de méditation ! Chacun peut avoir son santon et lui donner vie et corps, pour mieux ressentir avec lui la joie immense de cette fameuse nuit où Dieu vint à nous. Quels sont les sentiments qui ont traversé ce berger durant ces quelques semaines ? Qu’est-ce qu’ont pu se dire les rois mages avant de se mettre en chemin ?

- Suivons l’étoile. L’étoile du berger nous rappelle que le Seigneur nous guide. Pendant toute la durée de l’Avent, soyons attentifs aux signes que Dieu laisse dans notre vie et pour chacun d’eux, dessinons une étoile de plus au-dessus de notre crèche.

- Chantons avec les anges. C’est le moment de donner de la voix ! Chaque jour de l’Avent, redécouvrons un chant de Noël.

Pour habiter encore davantage ce temps joyeux de l’attente, rejoignez le parcours En Avent pour Noël sur Hozana et vivez un Avent dans la joie en découvrant chaque jour une petite vidéo pour booster votre foi !

Tiré du site Hozana

{jcomments on}

Espace Priere

Sur la route de l’Avent…

C’est l’Avent,
Le premier jour de l’attente
Avançons dans le silence
Ecoutons Celui qui vient dans quelques jours
Ouvrons nos cœurs à son Amour

Espace Priere

Saint Joseph, de l’attente et de l’Avent

Joseph de l’attente et de l’Avent, Père de toutes nos attentes, Toi qui as entendu le message de l’ange, donne-nous un cœur qui écoute pour que l’Esprit puisse aussi faire son œuvre en nous.