Espace Priere

Seigneur nous t’attendons

mise au tombeau

C’est le Samedi Saint et ton corps, Seigneur,
a été placé dans le tombeau.

Seigneur nous t’attendons. Où es-Tu ?
Tu as souffert pour nous Seigneur
Tu es mort pour nous Seigneur
par Ton Sang, par Ta Croix, Tu nous as sauvés,
Tu nous as libérés.

Apprends-nous, à l’image de Marie Ta mère
à toujours garder confiance en Toi.
Apprends-nous à toujours espérer,
apprends-nous à T’aimer.

Seigneur, aide-nous à nous préparer à la Résurrection.
Nous voici dans la prière,
dans une attente silencieuse et patiente de la nouvelle aube de Pâques,
sachant que ce qui semble être la fin est en fait le début d’une ère nouvelle.
Seigneur, viens chez nous dans cette prière ;
aide-nous à saisir l’importance de ta mort et de ta résurrection.

Seigneur, aide-nous à comprendre d’une manière plus profonde
la gloire de ta résurrection.
Aide-nous à rester le plus possible en silence pendant cette journée
afin de nous préparer intérieurement pour la célébration de Pâques.

Commentaires  
#2 Marie Thérèse 11-04-2020 21:08
Je comprends... Je suis en situation de souffrance à cause d'un accident depuis 3 ans. Je prends soin de mon fils de 39 ans atteint d'une maladie orpheline atypique, gravissime et évolutive. Seigneur aide-nous tous et chacun.
Citer
#1 L. 11-04-2020 10:20
C''est Samedi Saint, Seigneur aide-moi à comprendre pourquoi je souffre tant. Je subis toujours et toute ma vie a été une souffrance. Pourquoi tant de méchanceté? Je ne comprends pas, j'ai rendu service toute ma vie. Seigneur, j'ai confiance en toi, aide-moi.
Citer
Ajouter un Commentaire

Derniers articles
Actualités

Prière des étudiants

En cette période où tant de jeunes vont passer leurs examens, nous vous invitons à prier Sainte Rita.

Actualités

Un Christ gravé à Auschwitz

Sur les murs de la cellule 21 à Auschwitz, le prisonnier Stefan Jasieński, sous-lieutenant des forces armées polonaises, a gravé deux images du Christ particulièrement émouvantes, signe de son espérance en Dieu.

Par leurs traits maladroits, elles ont l’aspect de simples dessins d’enfants. Et pourtant, ces gravures sont l’œuvre d’un homme mûr, Stefan Jasieńsk, officier des forces armées polonaises, emprisonné par les nazis et mort au camp d’Auschwitz, en 1945.

Ces deux dessins représentent la crucifixion et le Sacré-Cœur. Ils ont été gravés dans la cellule n°21 du Bloc II, et expriment l’espoir et la confiance que Stefan Jasieńsk portait dans le Christ. Une espérance particulièrement touchante quand on sait l’horreur et le désespoir qui régnaient dans les camps de concentration.

« Qu’est-ce qui empêcha le cœur de Stephan de s’endurcir d’amertume ? Qu’est-ce qui l’empêcha de "haïr" ses ennemis ? Clairement sa prière, car son but, alors qu’il était assis dans sa cellule de prison à dessiner cette image avec son ongle, était de faire en sorte que son cœur devienne comme le cœur du Christ », assure sœur Kathy DeVico, abbesse du monastère de Redwoods au États-Unis, particulièrement émue à chaque fois qu’elle regarde l’image de ce Sacré-Cœur.

Tiré du site Aleteia

{jcomments on}

Espace Priere

Prière au Cœur Immaculé de Marie

Ô Cœur immaculé de Marie,
débordant de bonté,
Montre-nous ton amour pour nous.

Espace Priere

Divin Cœur de Jésus

Seigneur Jésus, Tu es notre Sauveur et notre Dieu !

Fais que notre regard ne se fixe jamais sur d’autre étoile que celle de l’Amour et de la Miséricorde qui brille sur ta poitrine.