Espace Priere

Témoignage d'Isabelle

Maman avec un enfant au couché de soleil

Je suis une maman de trois enfants. Mon aînée et mon cadet ont eu la chance de naître en bonne santé. Mon petit dernier est né gravement malade et, très vite, a été condamné par les plus grands médecins, car il souffrait de deux pathologies cérébrales, dont une totalement inconnue. Je l’ai consacré au Saint Enfant Jésus de Prague, et chaque jour que Dieu m’a donné de vivre la maladie à ses côtés, j’ai toujours prié la Sainte Vierge et Sainte Rita, pour qu’elles interviennent vu la situation désespérée qui était la nôtre... Les Anges ont été nos alliés, Saint Gilles également, car mon fils souffrait d’épilepsie sévère. Sa petite vie a toujours rimé avec des interventions et des traitements longs et difficiles. Mais il n’a jamais baissé les bras, faisant l’étonnement de tous ceux qui n’avaient pas voulu croire en lui.

En juin 2009, à 8 mois de vie, il a été opéré du cerveau, avec un succès que le Professeur ne comprenait pas. Je sais que la Sainte Vierge, et tous les Saints invoqués ce jour là, ont guidé sa main pour le geste chirurgical. Premier miracle !

La vie a continué, avec plus de hauts que de bas, mais la prière est restée notre seule alliée. Après d’innombrables hospitalisations, arrive le huitième transfert sanitaire sur Paris pour mon fils, âgé de quatre ans et demi, et à la grande surprise : la maladie cérébrale a disparu de son cerveau !! Deuxième miracle ! Le professeur et moi avons éclaté en sanglots, face à la puissance de Dieu ! Mon fils a fêté ses cinq ans en octobre, c’est un joyeux petit garçon, encore fragile, mais plein de vie ! Il marche, parle, mange, taquine son frère et sa sœur, son “papadoux” aussi !

Actuellement nous arrivons au terme du sevrage d’un lourd traitement contre l’épilepsie, un autre miracle ! La vie s’offre à cet ange que la vie nous a confié ! Merci Sainte Vierge ! Merci au Saint Enfant Jésus de Prague ! à Sainte Rita ! à Saint Gilles ! à Saint Antoine de Padoue ! aux Archanges ! Et merci à ma Maman, celle de la terre, car sans sa foi, et celle qu’elle m’a insufflée, sans les chapelets et les prières récitées à l’infini comme elle seule sait le faire, nous n’en serions pas là aujourd’hui. Merci à tous ceux qui un jour ont prié pour mon fils, car je suis convaincue de la puissance de la prière, de la chaîne de prière, celle que l’on fait avec la certitude d’être entendu, un jour ou l’autre !

Que Dieu règne dans nos cœurs et qu’Il reste notre secours dans l’épreuve !

Commentaires  
#13 Brigitte 21-06-2021 12:09
Merci pour votre magnifique témoignage qui m’encourage à prier davantage et à demeurer dans l’espérance. Soyez bénie pour ce partage !
Citer
#12 Fleur 22-03-2018 14:19
Quel beau témoignage qui nous encourage à ne pas désespérer même quand la situation est critique. Gloire à Dieu ! Merci à l'Enfant Jésus de Prague, à notre Maman du Ciel et à Saint Antoine de Padoue.
Citer
#11 Adeline 30-07-2017 22:30
Merci infiniment pour ce beau témoignage. Il me redonne force et courage, moi qui suis envahie par la peur de ne pas voir mon vœu être exaucé. Je m'y accrocherai moi aussi quelle que soit la dégradation de ma situation. Merci.
Citer
#10 Damien 14-07-2017 14:24
Sainte Rita, avocate des cas impossibles, aide-moi à passer en troisième année universitaire. Merci car je suis sûr que ma prière sera exaucée.
Citer
#9 Christiane 14-12-2016 23:58
Oui Isabelle c'est très très beau, que Dieu bénisse votre belle famille ! Des belles choses comme la vôtre me donnent envie de continuer à me battre. Merci pour ce message d'amour.
Citer
#8 Caroline 13-04-2016 15:00
Merci Isabelle pour ce beau témoignage. Je vis des moments de découragement, de peur et d'angoisse pour la perte de mon travail. Votre histoire m'amène à croire que je peux, moi aussi, vivre de tels miracles dans la foi.
Citer
#7 Laurence 11-08-2015 11:22
Ton témoignage est vraiment très beau. Merci à notre Père et à tous les anges ainsi qu'à ta maman qui t'a enseigné ces belles prières et aux personnes qui ont prié pour toi. Bonne santé au petit bonhomme.
Citer
#6 Estelle 14-07-2015 17:14
Merci pour ton témoignage Isabelle. Cela me donne la force de persévérer dans les épreuves que je traverse.
Citer
#5 Pedro 22-06-2015 22:28
Merci Isabelle pour votre témoignage fort qui me redonne de l'espoir et du courage dans les épreuves difficiles de ma famille.
Citer
#4 M. 03-06-2015 03:34
Je suis très émue. Merci à Dieu et à tous les saints.
Citer
Ajouter un Commentaire

Derniers articles
La Revue

Musée Marc Chagall

 

Le Musée Marc Chagall, situé à Nice, est un musée national consacré à l’oeuvre biblique du peintre. Venez découvrir, le Message Biblique à travers les dix-sept tableaux de l'artiste ainsi que son oeuvre le Cantique des cantiques. 

Guidée, par Madame Gaïdig Lemarié, Cheffe du service Partenariats culturels, Sophie a eu le privilège d'explorer ce sublime parcours initiatique.

Le reportage complet est à lire dans la Revue Sainte Rita du mois d'avril.

 

 

{jcomments on}

Notre Eglise

Bénédiction des roses le 22 de chaque mois

Le 22 de chaque mois, une rose est offerte à chaque fidèle à la fin de la messe de 16h30.

Un temps de prière est consacré à Sainte Rita et les roses sont bénies par un prêtre de la communauté des Oblats de la Vierge Marie. 

{jcomments off}

Actualités

Vidéo de l’intention de prière du Pape - juin 2024

 

 Dans l’intention de prière de ce mois-ci, François nous invite à prier pour les personnes qui fuient leur pays :

nos frères et sœurs qui sont contraints de fuir leur propre terre.

La Vidéo du Pape, réalisée par son Réseau Mondial de Prière, nous aide à réfléchir sur les migrants : « Celui qui accueille un migrant accueille le Christ ».
Nous ne pouvons pas, en tant que chrétiens, rester indifférents aux « murs érigés sur la terre, qui séparent les familles, et [aux] murs dans les cœurs ».

« Un migrant doit être accompagné, aidé et intégré ». Prions ensemble pour que les migrants qui fuient les guerres ou la faim et sont contraints à des voyages pleins de dangers et de violence, puissent trouver l’hospitalité ainsi que de nouvelles opportunités de vie dans les pays d’accueil. « Chers frères et sœurs, ce mois-ci, je voudrais que nous priions pour ceux qui fuient leur pays. Aux drames vécus par les personnes qui sont contraintes de quitter leur pays pour échapper à la guerre ou à la pauvreté, s’ajoute souvent un sentiment de déracinement, de ne pas savoir où est leur place. De plus, dans certains pays d’arrivée, les migrants sont perçus avec inquiétude et crainte.

C'est alors qu’apparaît le spectre des murs : des murs érigés sur la terre, qui séparent les familles, et des murs dans les cœurs. Nous chrétiens, nous ne pouvons pas partager cette mentalité. Celui qui accueille un migrant accueille le Christ. Nous devons promouvoir une culture sociale et politique qui protège les droits et la dignité des migrants, qui les encourage dans leurs possibilités de développement et qui les intègre. Un migrant doit être accompagné, aidé et intégré.

Prions pour que les migrants, qui fuient les guerres ou la faim et sont contraints à des voyages pleins de dangers et de violence, puissent trouver l’hospitalité ainsi que de nouvelles opportunités de vie ».

Textes extraits de la chaîne YouTube "La Video du Pape chaîne YouTube "La Video du Pape"

 

Actualités

Vidéo de l’intention de prière du Pape - mai 2024

 

 

Prions pour que les religieuses, les religieux et les séminaristes grandissent dans leur parcours vocationnel grâce à une formation humaine, pastorale, spirituelle et communautaire qui les conduise à être des témoins crédibles de l’Évangile.

Pape François – MAI 2024

Chaque vocation est un « diamant brut » à polir, à travailler avec soin, à façonner sur toutes ses faces.

 

Un bon prêtre, une bonne religieuse, doivent d’abord être un homme et une femme formés, travaillés par la grâce du Seigneur.

Des personnes conscientes de leurs limites et prêtes à mener une vie de prière, à se consacrer au témoignage de l’Évangile.

 

Leur formation doit être intégrale, elle doit commencer dès le séminaire et le noviciat, en contact direct avec la vie des autres. Cela est fondamental.

La formation ne s’achève pas à un moment donné, mais elle se poursuit tout au long de la vie, tout au long des années, en intégrant la personne, intellectuellement, humainement, affectivement et spirituellement.

 

Il en est ainsi pour leur préparation à la vie en communauté, tant celle-ci est enrichissante, même si elle est parfois difficile.

Car vivre ensemble n’est pas la même chose que vivre en communauté.

Prions pour que les religieux, les religieuses et les séminaristes grandissent dans leur parcours vocationnel grâce à une formation humaine, pastorale, spirituelle et communautaire qui les conduise à être des témoins crédibles de l’Évangile.

  

Textes extraits de la chaîne YouTube "La Video du Pape chaîne YouTube "La Video du Pape"