Espace Priere

Témoignage : Ma maman sauvée !

 mains agees

Après le décès de notre papa en 1991, j’ai soigné notre maman âgée de 83 ans, promesse faite à papa avant sa mort. Devant le chagrin de maman et le choc du décès, je décidai de la prendre avec moi afin de lui assurer plus de confort et d’aide.

Les années passèrent et la santé de maman se dégrada peu à peu. Le médecin me recommandait de placer maman dans une maison de retraite. Face à cette grave décision, je décidai de me plier aux conseils de notre médecin et d’inscrire maman dans une maison. Je lui promis que chaque jour je serais auprès d’elle et c’est ce que je fis.

Un bon matin, un coup de téléphone m’annonça que l’ambulance transportait maman à l’hôpital : baisse de tension à 6 due à une chute puis, lorsque maman était en soins intensifs, tension à 3 ! Impossible de passer le scanner. Aussitôt, bouleversée, je me rendis à son chevet. L’infirmière me fit comprendre que les minutes étaient comptées…

Alors, assise tout près de maman, je pris ses mains dans les miennes et très fortement, je me mis à prier notre Sainte Rita ; je lui demandais de la sauver, de la prolonger sans séquelles. Je crois que je n’ai jamais prié aussi intensément. L’infirmière revint à nos côtés : tension 8, et un moment après, 12 !!! L’infirmière n’en revenait pas : « miracle » m’a-t-elle dit. J’étais saisie, bouleversée… mais tellement contente. Par la suite, les examens ont été faits : scanner, etc.

Maman a vécu un an de plus, sans séquelles, consciente, sans perte de mémoire. Pendant cette année de renaissance je n’ai cessé, avec tout mon AMOUR, mon attention, ma reconnaissance, de remercier notre chère Sainte Rita. J’ai pu chouchouter maman, lui prodiguer toute ma tendresse en l’entourant de mes bras, et lui dire combien j’ai eu de la chance d’avoir une maman aussi merveilleuse et exceptionnelle. Maman est décédée le 12 mars 2005, tout juste une année après son accident.

Je prie beaucoup Sainte Rita, elle est dans toutes mes prières, et je la remercie de cette immense grâce. Depuis je distribue, après la neuvaine à Sainte Rita, les livrets que vous m’envoyez pour la faire connaître à tous. Merci à notre Sainte Rita !

Marie-Cécile

Commentaires  
#4 Chantal 11-04-2015 09:25
Ce témoignage est émouvant. J'ai perdu ma maman en 2004 et ma grand-mère en 1978, chaque jour dans ma prière, je pense à elles. Je rends grâce à Sainte Rita, car elle est toujours avec moi pour m'apporter du réconfort.
Citer
#3 Espérance 07-04-2015 01:11
Je viens de perdre ma maman, il y a tout juste deux mois. Le chagrin est encore immense, malheureusement je n'ai pas eu la chance de m'occuper d'elle durant ses dernières années sur cette terre, mais je sais que là où elle est, elle est apaisée et en compagnie de mon papa. C'est tout ce qui me console. Je ne l'avais pas vue depuis cinq ans, vu la distance. Maintenant je sais qu'elle veille sur nous.
Citer
#2 Ghj 06-04-2015 11:05
Très beau témoignage. Moi aussi j'ai été exaucée et Sainte Rita est toujours dans mes prières. Ne cessez pas de l'invoquer, de lui rendre grâce. Il faut savoir la remercier dans vos prières. Merci Sainte Rita pour ton écoute, ta miséricorde.
Citer
#1 Alice Eve 31-03-2015 13:15
Il est vrai qu'une maman nous n'en avons qu'une. Ma maman a bientôt 87 ans, elle vit encore chez elle. Avec mes frères et ma sœur, nous l'entourons du mieux que nous pouvons. Elle a toujours été là pour chacun de nous. Je ne m'imagine pas qu'un jour elle devra fermer les yeux, pour moi elle sera toujours éternelle.
Citer
Ajouter un Commentaire

Derniers articles
Actualités

Tout baptisé est une mission…

Du 17 au 24 octobre l’Église célèbre la Semaine missionnaire mondiale. Nous sommes invités à prier de façon toute particulière pour les missionnaires : prêtres, religieux et religieuses, laïcs hommes et femmes, qui partent courageusement annoncer le Christ là où il n’est pas connu. Par leur proximité aux populations locales, leur souci de promotion humaine et sociale, ils manifestent le visage aimant du Christ. Les diocèses organisent des quêtes pour les soutenir. Ils ont besoin de notre solidarité concrète. Ne les oublions pas.

Mais c’est aussi tout près de nous, et par chacun d’entre nous, que la Bonne nouvelle du Christ doit être annoncée. Car celui qui a rencontré la Lumière du Christ, celui qui a connu la joie de se sentir aimé et pardonné par l’Amour infini du Père, celui qui a été touché par le feu de l’Esprit, ne peut garder ce trésor pour lui-même. A ceux qui voulaient les empêcher de parler du Christ, les apôtres répondent : « Il nous est impossible de nous taire sur ce que nous avons vu et entendu » (Ac 4, 20). C’est le thème de la Semaine missionnaire de cette année.

N’ayons pas peur dire notre foi. Avec nos propres mots, humblement, sans rien imposer, mais sans non plus rien cacher de ce qui nous fait vivre, aimer, espérer. Laissons transparaître notre joie d’être disciples du Christ. Tout ce que nous avons expérimenté de beau et de bon dans la prière, dans l’eucharistie, dans la fraternité, dans le service, partageons-le. Le monde a besoin d’entendre cette Bonne nouvelle.

Sainte Rita, tant comme femme mariée que comme religieuse, a été missionnaire de l’Amour de Dieu. Demandons-lui de nous aider à en être nous aussi de joyeux témoins.

P. Patrice Véraquin, omv

Recteur de l’Église Sainte Rita

{jcomments on}

Actualités

Semaine missionnaire mondiale du 17 au 24 Octobre 2021

L’Église catholique de France célèbre chaque année une semaine missionnaire mondiale. En 2021, elle se conclut le dimanche 24 octobre, date retenue pour la « Journée missionnaire mondiale » fêtée par toutes les Églises du monde ! En France, depuis plus d’une trentaine d’années, cette journée est devenue une semaine pour donner plus de visibilité aux activités missionnaires dans les diocèses et permettre aux paroisses de vivre cette semaine autour de multiples activités.

Le thème retenu cette année est « Il nous est impossible de nous taire sur ce que nous avons vu et entendu » (Ac 4, 20).

Pour en savoir plus sur la Semaine missionnaire mondiale, cliquez ici

{jcomments on}

Actualités

La Genèse : nouvelle série ThéoDom

Avec les Dominicains, redécouvrez le livre de la Genèse. Puisez dans les récits fondateurs de la Création, de la tour de Babel, ou du Déluge, pour redécouvrir l’origine de l’alliance que Dieu a scellée avec les hommes.

Prenez le temps d’approfondir les vies des patriarches Abraham, Isaac, Jacob, et Joseph. Ils ont beaucoup à nous dire sur notre identité profonde, et sur la fidélité de Dieu envers nous.

Inscrivez-vous sur le site ThéoDom

{jcomments on}

Actualités

Épisode 2 - Enseignement : Un cœur qui discerne

Cette série sur les règles de discernement des Esprits dans les Exercices spirituels de saint Ignace de Loyola est constituée de 16 épisodes qui introduisent et développent les 14 règles de discernement proposées par Saint Ignace pour mener une vie libre à la suite du Christ.

Cette série est l’adaptation française, par Isabelle Rebel Pomalaza, des entretiens en anglais du Père Timothy Gallagher, entretiens qu'on peut retrouver sur le site: Discerning Hearts

Épisode 2 - La jeunesse de Saint Ignace de Loyola et l’origine des Exercices spirituels.

Dans cet épisode, nous suivons Ignace de Loyola dans sa vie tumultueuse de jeune adulte jusqu’à sa conversion, à l’origine des Exercices spirituels et des règles de discernement. Nous expliquons ensuite en détails les trois étapes de l’approche de discernement: prendre conscience, comprendre et agir.

Vous avez une question ou un commentaire ? Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

{jcomments on}