Espace Priere

Témoignage : Ma maman sauvée !

 mains agees

Après le décès de notre papa en 1991, j’ai soigné notre maman âgée de 83 ans, promesse faite à papa avant sa mort. Devant le chagrin de maman et le choc du décès, je décidai de la prendre avec moi afin de lui assurer plus de confort et d’aide.

Les années passèrent et la santé de maman se dégrada peu à peu. Le médecin me recommandait de placer maman dans une maison de retraite. Face à cette grave décision, je décidai de me plier aux conseils de notre médecin et d’inscrire maman dans une maison. Je lui promis que chaque jour je serais auprès d’elle et c’est ce que je fis.

Un bon matin, un coup de téléphone m’annonça que l’ambulance transportait maman à l’hôpital : baisse de tension à 6 due à une chute puis, lorsque maman était en soins intensifs, tension à 3 ! Impossible de passer le scanner. Aussitôt, bouleversée, je me rendis à son chevet. L’infirmière me fit comprendre que les minutes étaient comptées…

Alors, assise tout près de maman, je pris ses mains dans les miennes et très fortement, je me mis à prier notre Sainte Rita ; je lui demandais de la sauver, de la prolonger sans séquelles. Je crois que je n’ai jamais prié aussi intensément. L’infirmière revint à nos côtés : tension 8, et un moment après, 12 !!! L’infirmière n’en revenait pas : « miracle » m’a-t-elle dit. J’étais saisie, bouleversée… mais tellement contente. Par la suite, les examens ont été faits : scanner, etc.

Maman a vécu un an de plus, sans séquelles, consciente, sans perte de mémoire. Pendant cette année de renaissance je n’ai cessé, avec tout mon AMOUR, mon attention, ma reconnaissance, de remercier notre chère Sainte Rita. J’ai pu chouchouter maman, lui prodiguer toute ma tendresse en l’entourant de mes bras, et lui dire combien j’ai eu de la chance d’avoir une maman aussi merveilleuse et exceptionnelle. Maman est décédée le 12 mars 2005, tout juste une année après son accident.

Je prie beaucoup Sainte Rita, elle est dans toutes mes prières, et je la remercie de cette immense grâce. Depuis je distribue, après la neuvaine à Sainte Rita, les livrets que vous m’envoyez pour la faire connaître à tous. Merci à notre Sainte Rita !

Marie-Cécile

Commentaires  
#4 Chantal 11-04-2015 09:25
Ce témoignage est émouvant. J'ai perdu ma maman en 2004 et ma grand-mère en 1978, chaque jour dans ma prière, je pense à elles. Je rends grâce à Sainte Rita, car elle est toujours avec moi pour m'apporter du réconfort.
Citer
#3 Espérance 07-04-2015 01:11
Je viens de perdre ma maman, il y a tout juste deux mois. Le chagrin est encore immense, malheureusement je n'ai pas eu la chance de m'occuper d'elle durant ses dernières années sur cette terre, mais je sais que là où elle est, elle est apaisée et en compagnie de mon papa. C'est tout ce qui me console. Je ne l'avais pas vue depuis cinq ans, vu la distance. Maintenant je sais qu'elle veille sur nous.
Citer
#2 Ghj 06-04-2015 11:05
Très beau témoignage. Moi aussi j'ai été exaucée et Sainte Rita est toujours dans mes prières. Ne cessez pas de l'invoquer, de lui rendre grâce. Il faut savoir la remercier dans vos prières. Merci Sainte Rita pour ton écoute, ta miséricorde.
Citer
#1 Alice Eve 31-03-2015 13:15
Il est vrai qu'une maman nous n'en avons qu'une. Ma maman a bientôt 87 ans, elle vit encore chez elle. Avec mes frères et ma sœur, nous l'entourons du mieux que nous pouvons. Elle a toujours été là pour chacun de nous. Je ne m'imagine pas qu'un jour elle devra fermer les yeux, pour moi elle sera toujours éternelle.
Citer
Ajouter un Commentaire

Derniers articles
Actualités

La Crèche de Noël 2022

Nos amis, Frère Georges et Julien, sont heureux de vous présenter la Crèche de Noël 2022.

Espace Priere

Un vrai Noël d’espérance...

Regarde l’étoile - espérance

elle te montrera la route de la sérénité

même au cœur des souffrances,

des absences, des peurs...

Ecoute l’espérance

elle te dira que Jésus est venu

par amour pour toi...

Actualités

Pourquoi prier la sainte Famille ?

La sainte Famille est le nom donné à la famille formée par Jésus, Marie et Joseph. Il s’agit donc de la famille terrestre qui a vu grandir le Christ : un foyer simple et modeste de Nazareth, berceau de l’Amour même. Ce lieu saint qui a accueilli et vu grandir Dieu fait homme, en la personne de Jésus, fait l’objet depuis quelques siècles d'une dévotion particulière chez les catholiques. Une fête lui est même consacrée, le dimanche suivant Noël.

La sainte Famille est donnée en modèle à toutes les familles. Le pape François lui-même nous encourage à prier et contempler la sainte Famille. Il lui a écrit une belle prière dans son encyclique Amoris Laetitia.
En effet, ce que nous enseigne cette famille de Judée, vivant il y a plus de 20 siècle, est universel et intemporel. Car si nos familles sont appelées à être des lieux d’amour ; dans notre vie de tous les jours, nous savons tous combien les relations avec nos parents, nos enfants, nos frères et soeurs, peuvent aussi être le lieu de blessures, de tensions et d'incompréhension.
La sainte Famille nous apprend cet amour saint, qui ne cherche ni le contrôle, ni la possession de l’autre. Au contraire, chacun voit en l’autre l’être unique et libre, désiré par Dieu et lui permet de s’épanouir comme tel.

- Quelle confiance en Dieu et quel respect pour Marie, quand Joseph accepta de la prendre pour épouse alors qu’elle portait un enfant qui n’était pas de lui.
- Quelle confiance en Joseph et en son écoute de Dieu, quand Marie, jeune accouchée avec un bébé de quelques jours, le suivit lors de la fuite en Egypte pour échapper à Hérode.
- Quelle confiance en Dieu, en leur fils, en ce qui était en germe, ont dû avoir Joseph et Marie pour faire face à des situations comme la recherche de Jésus, perdu à 12 ans, et finalement retrouvé au Temple.
- Quelle confiance et respect pour le savoir de Joseph, quand Jésus - Fils de Dieu - apprend d’abord, pendant des années, le métier de charpentier, avant de commencer sa vie publique.
- Quelle confiance et respect pour l’intuition de Marie, quand Jésus accomplit son premier miracle à la demande de sa mère lors des noces de Cana.
- Avec la sainte Famille, nous pouvons demander au Seigneur que nos familles soient aussi le lieu où chacun d’entre nous puisse grandir dans le respect et la confiance en ce qu’il est et puisse s’accomplir dans la volonté et l’amour de Dieu.

Par Alice OLLIVIER

Tiré du site Hozana

{jcomments on}

Actualités

Messe d'ordination de Guillaume Charbonneau

Nous vous invitons à regarder sur notre site la messe d’ordination diaconale du jeune Guillaume Charbonneau.