Espace Priere

Témoignage d’une maman

 statue sainte rita eglise cierges

Je ne sais plus par qui j’ai entendu parler de Sainte Rita, ni dans quelles circonstances, il y a plus de 50 ans. Depuis, je l’ai toujours priée et je pourrais témoigner de nombreuses grâces obtenues grâce à son intercession, qu’il s’agisse de maladies, recherche de travail, problèmes de santé, examens divers…

Aujourd’hui, je la remercie vivement d’avoir accueilli favorablement une demande qui peut paraître frivole, eu égard à tous les événements dramatiques que notre société traverse.

Avant Noël 2020, j’ai envoyé un message à mes cinq enfants, leurs conjoints, mes petits-enfants et arrière-petits-enfants… souhaitant rassembler toute la famille le grand week-end de la Pentecôte 2021. J’ai remis la réussite de cette réunion familiale entre les mains de Sainte Rita.

À ce moment-là, je n’avais pas réalisé que le 22 mai avait lieu la fête de Sainte Rita. Elle m’a exaucée bien au-delà de mes espérances, tout le monde était présent avec joie, et le temps pluvieux des jours précédents a fait place au soleil durant tout le week-end dans ma région.

L’un de mes fils m’a demandé de parler de Sainte Rita devant toute la famille et, à mon insu, il avait fait imprimer des marque-pages avec l’effigie et la prière de Sainte Rita au verso, qu’il a distribués à chacune des personnes présentes.

Et aussi incroyable que cela paraisse, comme il y avait beaucoup de monde à l’Eglise du village, nous avons assisté à l’office depuis une petite chapelle située sur le côté. Quelle ne fut pas notre stupéfaction à la sortie de constater qu’elle était dédiée à Sainte Rita et que sa statue s’y trouvait…

Quelle délicatesse de Sainte Rita qui s’est manifestée si intensément lors de ces retrouvailles ! Merci à Jésus, à Marie et Sainte Rita. Ma reconnaissance est vive.

Une maman

Commentaires  
#1 Chantal 14-07-2021 18:40
Quel beau témoignage ! Vos enfants sont formidables. Comme vous je connais Sainte Rita depuis plus de cinquante ans. C'est ma catéchiste qui me l'a fait connaître en me donnant ainsi qu'aux autres enfants un petit calendrier. Moi-même j'ai fait le catéchisme et je donnais un petit calendrier. J'ai aussi obtenu des grâces. Ma maman qui est décédée en 2019 la priait beaucoup. J'essaie de la faire connaître en laissant quelques revues dans les églises et en offrant des calendriers. Je vous souhaite encore beaucoup de joie auprès de votre famille.
Citer
Ajouter un Commentaire

Derniers articles
Actualités

François : la prière qui vient du cœur fait avancer sur le chemin du Seigneur

Recevant en audience ce lundi 15 juillet, les participants aux chapitres généraux de différentes congrégations religieuses, le Pape François a insisté sur la « prière du cœur ». L'évêque de Rome a également demandé à ces religieux et religieuses de « poursuivre leur travail avec foi et générosité».

La beauté et la simplicité

Le Souverain pontife a interpellé les membres des différentes congrégations à avoir un cœur de compassion et a dénoncer « l’injustice et les abus ». Il a également invité ces congrégations religieuses réunies pour leur Chapitre général à marcher sous les pas de leurs fondateurs et fondatrices, qui «ont su saisir les traits de la beauté et y répondre de différentes manières, selon les besoins de leur temps, en écrivant des pages merveilleuses de charité concrète, de courage, de créativité et de prophétie, en se dépensant dans le soin des faibles, des malades, des personnes âgées et des enfants, dans la formation des jeunes, dans l'annonce missionnaire et dans l'engagement social», a-t-il indiqué.

La prière qui vient du cœur

La mission confiée par Dieu à ces missionnaires doit se faire «à travers l'obéissance», a estimé François, qui les engagent dans la même lancée à «ne pas abandonner la prière du cœur et les moments devant le tabernacle à parler au Seigneur et à laisser le Seigneur parler». Car a t-il dit «la prière qui nous fait avancer sur le chemin du seigneur, est celle qui vient du cœur, et non la prière des perroquets ». Le Saint-Père a profiter de l’occasion de cette visite pour les encourager «à poursuivre leur travail avec foi et générosité». François a exhorté pour terminer, à « prier pour les vocations ».

Texte et photo extraits de Vatican News

 

{jcomments on}

Actualités

Le Pape nomme un nouveau vicaire apostolique de Nekemte en Éthiopie

Le Saint Père a nommé lundi 15 juillet, vicaire apostolique de Nekemte, en Ethiopie, le père Getahun Fanta Shikune, membre de la Congrégation de la Mission, jusqu'à présent directeur spirituel de l'Ecole lazariste d'Addis Abeba et directeur spirituel des Filles de la Charité en Ethiopie.

Ordonné prêtre le 1er juillet 2001, Mgr Shikune est né le 25 février 1973 à Aleku Sassi, Wollega Ouest, dans le vicariat apostolique de Nekemte. Il est titulaire d'un master en ressources humaines de DePaul University de Chicago aux États-Unis. Il est entré au séminaire de la Congrégation de la Mission et a étudié à l'Institut de philosophie et de théologie des Capucins de Saint-François à Addis-Abeba.

Le nouveau vicaire apostolique de Nekemte a occupé plusieurs fonctions au sein de l’Eglise.  Il a été notamment, curé de Holy Saviour, Sako, et de St. Mary, Metcha; recteur du grand séminaire de son institut.  Mgr Shikune a été supérieur de la province éthiopienne de la Congrégation de la Mission durant deux mandats (2010-2013 et 2013-2016). Il a également exercé son ministère à la paroisse St. Mary of Sion.

Il est actuellement directeur de l'école lazariste d'Addis-Abeba et directeur spirituel des Filles de la Charité en Éthiopie.

Texte et photo extraits de Vatican News

 

{jcomments on}

Actualités

Helena Kmieć, celle qui pourrait devenir “la prochaine Carlo Acutis”

L'archidiocèse de Cracovie (Pologne) a récemment ouvert la cause de canonisation de la servante de Dieu Helena Kmieć, née la même année que Carlo Acutis, et décédée en 2017.

Ces dernières années, les chrétiens ont appris à mieux connaître le bienheureux Carlo Acutis, le "geek de Dieu", qui prochainement sera canonisé. Il est temps de découvrir à présent sa contemporaine, née comme lui en 1991, Helena Kmieć, une jeune femme polonaise, tuée en 2017 lors d’une mission humanitaire en Bolivie. Le 7 avril de 2024, dimanche de la Divine Miséricorde, l'archevêque de Cracovie (Pologne), Mgr Marek Jędraszewski, a en effet annoncé l'ouverture de la cause de béatification et de canonisation d'Helena Kmieć, proclamée servante de Dieu.

"Je connais Dieu et je ne peux le garder pour moi"

"J'ai reçu la grâce de Dieu, ou DDDDD ("Un don gratuit de Dieu pour [les autres]" en polonais "Dar Darmo Dany Do Dawania") et je dois partager ce don ! Toutes les compétences que je possède, les aptitudes que j'acquiers, les talents que je développe ne me sont pas destinés, je dois les utiliser pour aider les autres. Le plus grand don est que je connais Dieu et je ne peux pas le garder pour moi, je dois le partager en Le faisant connaître ! Si je peux aider quelqu'un, le faire sourire, le rendre plus heureux, lui apprendre quelque chose, je veux le faire !"

Une figure polonaise inspirante

Suite à l’émotion provoquée par l'annonce de sa mort brutale en 2017, le président polonais l’avait décoré à titre posthume, le 7 février 2017, de la Croix d'or du mérite pour ses mérites dans les activités caritatives et sociales et son engagement auprès des personnes ayant besoin d'aide. Ses obsèques, le 19 février 2017, avaient alors revêtu un caractère d’État, et la messe avait été présidée par le cardinal Stanisław Dziwisz.

Photo et texte extraits de ALETEIA

 

{jcomments on}

Actualités

Canonisation de Carlo Acutis

Le pape devrait annoncer la date de canonisation de Carlo Acutis le 1er juillet.

Le pape François présidera un consistoire – une assemblée avec les cardinaux – pour valider la canonisation de futurs saints, le 1er juillet 2024, a annoncé le Bureau de presse du Saint-Siège ce 3 juin. 

Il devrait annoncer notamment la date de canonisation du « geek de Dieu », le jeune italien Carlo Acutis.

Information et photo extraites de Famille Chrétienne

 

{jcomments on}