Actualités

Actualités

La Vierge Marie, un modèle pour toutes les mères

mere et bebe

Comme tous les enfants, Jésus a eu besoin de sa maman pour devenir un homme à part entière. La Vierge Marie ne s’est pas contentée de former et de nourrir son corps. Avec Joseph, elle Lui a tout appris. C’est en les voyant penchés sur son berceau que Jésus a su sourire et rire. C’est en les entendant parler que le Verbe a su parler.

Lui qui fera plus tard bondir les paralysés a eu besoin de ses parents pour savoir marcher. Lui qui savait dès le début de son existence qu’Il était le Fils bien-aimé du Père a eu besoin d’eux pour apprendre à prier !

Bien mieux, Lui qui était l’amour éternel en personne, engendré par l’amour du Père, a eu besoin de ses parents pour apprendre humainement à aimer ! C’est en les voyant s’aimer avec tendresse, c’est en voyant aussi de quel amour Il était aimé Lui-même que son cœur humain s’est ouvert, s’est développé, jusqu’à devenir ce cœur humain brûlant de charité, capable d’aimer tous les hommes, y compris les plus grands pécheurs. C’est en voyant la Vierge Marie et Joseph accepter sans maugréer les épreuves et les déceptions de la vie – la fuite en Égypte et les indélicatesses des voisins de Nazareth – que Jésus a appris à « se soumettre en toutes choses » à la volonté du Père au point de faire de cette obéissance « sa nourriture » (Jn 4, 34). Toutes les mamans du monde ont également vocation à former des hommes ou des femmes menant leur existence à la lumière de la présence et de l’amour de Dieu. Et sur ce chemin d’éducation, elles pourront s’appuyer sur l’aide et l’exemple de la Mère de Dieu.

Quand elles vont réveiller leur enfant, elles peuvent penser à la Vierge Marie réveillant Jésus et Lui faisant faire sa prière « Shema, Israël » : « Écoute, Israël, le Seigneur ton Dieu est l’Unique, tu L’aimeras de tout ton cœur, de toute ton âme et de toutes tes forces ! ». Quand elles vont consoler leur enfant qui viendra à se blesser, elles pourront se dire que la Vierge Marie a aussi séché les larmes de son Jésus et Lui faisant goûter ainsi les entrailles de miséricorde du Père ! Ce que Marie n’a pas eu à faire, c’est d’apprendre à Jésus à demander pardon. Mais elle Lui a fait faire ce qu’elle faisait elle-même pour ne pas s’enorgueillir d’avoir un cœur préservé de tout mauvais désir. Elle Lui faisait chanter : « Bénis le Seigneur, ô mon âme, n’oublie aucun de ses bienfaits ! » (Ps 103, 1).

Les mamans peuvent également imiter la foi inouïe de Marie. Quand un ange vient lui annoncer qu’elle va devenir mère tout en restant vierge, elle croit à l’impossible, car « tout est possible à Dieu » (Lc 1, 37). Quand elle voit à Cana l’embarras des jeunes mariés qui n’ont plus de vin à offrir à leurs invités, elle suggère à Jésus de faire quelque chose, alors que pendant 30 ans elle ne L’a vu accomplir aucun miracle ! Et quand Jésus lui répond que ce n’est pas son affaire, elle persévère dans son idée : « Tout ce qu’il vous dira, faites-le », dit-elle aux serviteurs (Jn 2, 5).

Que la Vierge Marie, aide toutes les mamans à s’émerveiller d’être elles aussi les éducatrices spécialisées de leur enfant !

Pierre Descouvemont

Commentaires  
#1 Nadine 21-05-2024 13:57
Maman Marie, que la paix entre mes trois enfants revienne, que notre fille aînée se réconcilie avec son frère et sa sœur et qu’elle accepte de faire la route avec nous pour aller au mariage de son frère le 22 juin prochain.
Merci infiniment Maman Marie.
Citer
Ajouter un Commentaire

Derniers articles
Actualités

Participation du Pape François au sommet du G7 à Borgo Egnazia

Je m’adresse à vous aujourd’hui, dirigeants du Forum intergouvernemental du G7, pour vous présenter une réflexion sur les effets de l’intelligence artificielle sur l’avenir de l’humanité.

Texte et vidéo extraits Vatican Le Saint-Siège

« L’Écriture Sainte témoigne que Dieu a donné aux hommes son Esprit pour qu’ils aient “la sagesse, l’intelligence et la connaissance de toutes sortes de travaux” (Ex 35, 31) ».

La science et la technologie sont donc les produits extraordinaires du potentiel créatif des êtres humains.

Or c’est précisément l’utilisation de ce potentiel créatif donné par Dieu qui est à l’origine de l’intelligence artificielle.

Cette dernière, comme on le sait, est un outil extrêmement puissant, utilisé dans de nombreux domaines de l’activité humaine : de la médecine au monde du travail, de la culture à la communication, de l’éducation à la politique. Et l’on peut désormais supposer que son utilisation influencera de plus en plus notre mode de vie, nos relations sociales et même, à l’avenir, la manière dont nous concevons notre identité en tant qu’êtres humains.

 

{jcomments on}

Actualités

Discours du Saint-Père aux artistes du monde de l’humour

 

 

« Lorsque vous parvenez à faire sourire intelligemment un seul spectateur, vous faites sourire Dieu aussi »

"Au milieu de tant de nouvelles pessimistes, plongés que nous sommes dans tant d’urgences sociales et même personnelles, vous avez le pouvoir de répandre la sérénité et les sourires. Vous faites partie des rares personnes qui ont la capacité de parler à des gens très différents, de générations et de milieux culturels différents.

À votre manière, vous rapprochez les gens, car le rire est contagieux. Il est plus facile de rire ensemble que seul : la joie permet le partage et constitue le meilleur antidote à l’égoïsme et à l’individualisme. Le rire contribue également à faire tomber les barrières sociales, à créer des liens entre les personnes. Il permet d’exprimer des émotions et des pensées, contribuant ainsi à construire une culture commune et à créer des espaces de liberté.

Vous nous rappelez que l’homo sapiens est aussi l’homo ludens, que l’amusement et le rire sont fondamentaux pour la vie humaine, pour s’exprimer, pour apprendre, pour donner du sens aux situations."

Extrait discours du 14 juin 2024 Vatican Media Zenit

La Revue

Musée Marc Chagall

 

Le Musée Marc Chagall, situé à Nice, est un musée national consacré à l’oeuvre biblique du peintre. Venez découvrir, le Message Biblique à travers les dix-sept tableaux de l'artiste ainsi que son oeuvre le Cantique des cantiques. 

Guidée, par Madame Gaïdig Lemarié, Cheffe du service Partenariats culturels, Sophie a eu le privilège d'explorer ce sublime parcours initiatique.

Le reportage complet est à lire dans la Revue Sainte Rita du mois d'avril.

 

 

{jcomments on}

La Revue

Association Azur Oxalis

L'association Azur Oxalis accompagne les personnes fragilisées par la maladie, le grand âge, la fin de vie et le deuil.
Sophie est allée à la rencontre des bénévoles de l'association. L'empathie et la bienveillance sont deux dispositions de cœur essentielles à l’écoute active de leurs missions quotidiennes.

Le reportage complet est à lire dans la Revue Sainte Rita du mois de mars.

 

 

{jcomments on}