Actualités

Actualités

Messes pour les défunts, pourquoi est-ce important ?

messe personnes priere

Une messe célébrée à l’intention d’un défunt a une valeur inestimable : c’est l’Amour du Christ qui le rejoint et le libère.

Vous pouvez Inscrire une personne à la Fondation des Messes perpétuelles et quotidiennes ou bien faire célébrer une Messe Ordinaire.

C’est une pratique qui étonne les non-croyants. Est-il bien utile de faire célébrer une messe pour ceux qui sont morts ? Pourquoi prier pour ceux qui ne sont plus parmi nous ?

C’est pourtant une dévotion essentielle. Illustrant le grand mystère de la communion des saints, elle soulage les souffrances des défunts qui se purifient dans le purgatoire avant de pouvoir accéder au Paradis.

C’est ce que rappelle le Catéchisme de l’Église catholique : « Ceux qui meurent dans la grâce et l’amitié de Dieu, mais imparfaitement purifiés, bien qu’assurés de leur salut éternel, souffrent après leur mort une purification, afin d’obtenir la sainteté nécessaire pour entrer dans la joie du ciel ». L’Église insiste sur la puissance du sacrifice eucharistique pour obtenir cette libération, mais elle « recommande aussi les aumônes, les indulgences et les œuvres de pénitence en faveur des défunts ». En France, un sanctuaire est dédié depuis plus de cent ans aux âmes du purgatoire, c’est la basilique Notre-Dame de Montligeon.

Une belle occasion de prière
Le 2 novembre, après avoir fêté dans la joie la fête de tous les saints, l’Église « intercède pour ses membres endormis dans la mort et qui souffrent dans une ultime purification avant d’entrer dans la Gloire », selon la belle définition du martyrologe de Solesmes. Ce jour de prière pour les défunts est à l’origine une dévotion clunisienne qui s’est vite étendue à l’ensemble de l’Église, à mesure que se développait la compréhension du purgatoire. Pour chaque famille, ce jour peut-être à la fois l’occasion de prier et de se souvenir des parents, grands-parents et proches défunts. Se rendre sur la tombe familiale la plus proche, avec des fleurs fraîches ou de petites bougies permet aux petits comme aux grands d’honorer la mémoire de ceux qui leur transmirent une large part de ce qu’ils sont.

L’espérance du Ciel
Offrir des messes pour les défunts n’est pas une preuve de superstition, mais un acte fort qui œuvre à la libération rapide des défunts et confirme l’espérance du ciel dans le cœur de tous les vivants. C’est le cri plein de joie que lançait saint Cyprien au IIIe siècle : « Notre patrie, c’est le ciel… Là un grand nombre d’êtres chers nous attend, une immense foule de parents, de frères et de fils nous désire ; assurés désormais de leur salut, ils pensent au nôtre… Hâtons-nous d’arriver à eux, souhaitons ardemment d’être vite auprès d’eux et d’être vite auprès du Christ ». Bloy, Péguy comme Bernanos furent profondément habités par la réversibilité des mérites et rappelèrent, tout au long de leur œuvre, que l’on ne se sauve jamais seul. En maintenant vive cette tradition liturgique, nous contribuerons à faire pleuvoir du ciel les grâces obtenues par l’intercession des « libérés ».

Thomas Renaud

Derniers articles
La Revue

Association A.C.E

 

"Des enfants qui ont des valeurs et des enfants qui ont de la valeur". 

Sophie a rencontré Sylvie Venieris permanente de l'association Action Catholique des Enfants de la structure niçoise.

Une association où la fraternité, la bienveillance et le respect de l'autre sont les piliers de la construction personnelle des enfants. 

Un reportage où "le je" s'exprime à travers "le jeu"

Le reportage complet est à lire dans la Revue Sainte Rita du mois de juin.

 

 

{jcomments on}

Actualités

Canonisation de Carlo Acutis

Le pape devrait annoncer la date de canonisation de Carlo Acutis le 1er juillet.

Le pape François présidera un consistoire – une assemblée avec les cardinaux – pour valider la canonisation de futurs saints, le 1er juillet 2024, a annoncé le Bureau de presse du Saint-Siège ce 3 juin. 

Il devrait annoncer notamment la date de canonisation du « geek de Dieu », le jeune italien Carlo Acutis.

Information et photo extraites de Famille Chrétienne

 

{jcomments on}

Actualités

Plus de 120 millions de déplacés dans le monde, un nombre record selon l’ONU

Record à l’échelle mondiale et également la douzième augmentation annuelle consécutive.

Le monde comptait un nombre record de 120 millions de déplacés de force à la fin avril, a dévoilé jeudi 13 juin le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR) dans son rapport annuel. Selon l’agence onusienne, cette augmentation est le résultat des guerres qui font rage à Gaza, au Soudan ou en Birmanie.

Le rapport annuel pour l’année 2023 présente les principales tendances statistiques en matière de déplacement forcé. Il comprend les dernières statistiques officielles sur les réfugiés, les demandeurs d’asile, les personnes déplacées à l’intérieur de leur pays et les apatrides, ainsi que le nombre de réfugiés qui sont rentrés chez eux.

Texte et photo extraits de Lacroix  Elie Guidi, le 13/06/2024

 

{jcomments on}

Actualités

Participation du Pape François au sommet du G7 à Borgo Egnazia

Je m’adresse à vous aujourd’hui, dirigeants du Forum intergouvernemental du G7, pour vous présenter une réflexion sur les effets de l’intelligence artificielle sur l’avenir de l’humanité.

Texte et vidéo extraits Vatican Le Saint-Siège

« L’Écriture Sainte témoigne que Dieu a donné aux hommes son Esprit pour qu’ils aient “la sagesse, l’intelligence et la connaissance de toutes sortes de travaux” (Ex 35, 31) ».

La science et la technologie sont donc les produits extraordinaires du potentiel créatif des êtres humains.

Or c’est précisément l’utilisation de ce potentiel créatif donné par Dieu qui est à l’origine de l’intelligence artificielle.

Cette dernière, comme on le sait, est un outil extrêmement puissant, utilisé dans de nombreux domaines de l’activité humaine : de la médecine au monde du travail, de la culture à la communication, de l’éducation à la politique. Et l’on peut désormais supposer que son utilisation influencera de plus en plus notre mode de vie, nos relations sociales et même, à l’avenir, la manière dont nous concevons notre identité en tant qu’êtres humains.

 

{jcomments on}