Sainte Rita

Les gagnants du Concours de poésie 2021

rose rouge plume poesie

Cette année, notre concours vous permettait de vous exprimer sur les difficultés rencontrées lors de la pandémie et du confinement.


Après de longues délibérations, le jury a fait son choix parmi les nombreuses œuvres reçues.
Nous adressons toutes nos félicitations aux gagnants, mais aussi à tous les participants !

Les gagnants sont les suivants :

Premier prix : Nicole BARON-FEUCHER

Deuxième prix : Bernadette DEGEZ-ALETRU

Troisième prix : Jean-Marc SENET

Le poème de Nicole BARON-FEUCHER, gagnante du premier prix, sera publié dans la Revue Sainte Rita de Septembre 2021.

 

Voici les textes des lauréats :

Premier prix : Nicole BARON-FEUCHER

Ma profession de foi

Il m’est au fond du cœur, soleil de chaque jour,
Un chant mélodieux, empli de paix, d’amour.
C’est grâce à toi mon Dieu que dans un grand mystère
Se transforment en joies mes heures de misère.

Lorsque triste je suis, prête à désespérer,
Je sens au fond de moi que je peux t’implorer.
Ton esprit me console et sa douce présence
Envahit tout mon être assoiffé d’existence.

Est-ce comme on le dit connaître alors la foi ?
Moi, tout ce que je sais, c’est que je crois en Toi.
Je te remets ainsi très souvent ma souffrance :
Toi seul peut l’apaiser, Maître de l’Espérance.

Tout comme une chanson ourlant alors le gris
De trop vastes instants par la peine assombris
Tu viens me libérer. Ma vie est moins amère :
Je suis sur le chemin que trace ma prière,

Je suis sur le chemin que guide Ta Lumière.

 

Deuxième prix : Bernadette DEGEZ-ALETRU

L’épidémie de la Covid-19 et l’Eucharistie
(comment ma foi m’a soutenue dans cette épreuve)

Il y a 79 ans que j’ai fait ma première Communion à 7 ans et je dois dire que je communie chaque fois que je vais à la messe.
Dans ma vie, c’est seulement pour des raisons de santé que je n’y suis pas allée.
Aussi, quand nous nous sommes retrouvés sans messe donc sans eucharistie pendant plusieurs mois, j’ai ressenti une vraie « famine spirituelle ».
Bien sûr les bonnes âmes vous disent : « Et la communion spirituelle ? ». Mais comme bien des femmes dans l’Evangile, j’ai besoin de « toucher » Jésus !
Bien souvent je porte la communion à ceux qui me le demandent… Mais là, pendant des mois, personne n’est venu me l’apporter…
Bien sûr, il y avait la messe à la radio mais toujours ce manque… Comme si j’assistais à un repas sans y participer : cela donne faim…
Aussi, bien souvent, j’ai pensé aux chrétiens en pays de mission sans messe pendant des mois en Afrique, aux chrétiens en prison comme Saint Jean de la Croix, aux malades, aux handicapés, aux personnes âgées, isolées.
Je ne suis pas seule, il y a beaucoup d’affamés sur la terre… Maintenant cela va mieux.
Jésus a inventé l’Eucharistie : c’est génial ! Mais nous avons besoin de prêtres, beaucoup de prêtres, beaucoup de saints prêtres.
Esprit Saint donne-nous des prêtres !

 

Troisième prix : Jean-Marc SENET

Seigneur, vainqueur du Mal !

Je crois en toi, Seigneur mon Dieu,
Maître du ciel et de la terre.
De cet adversaire insidieux
À la puissance meurtrière
Tu me protèges, tel un Père.
En toi je trouve réconfort
Et nulle crainte ne m’atterre
Car tu es plus fort que la mort !

J’espère en Toi, Seigneur mon Dieu,
Mon roc, mon havre et mon repère.
Contre l’ennemi pernicieux
Et son appétit sanguinaire
Jésus, tu fais de moi ton frère,
Me sauvant toujours et encor.
Tu me nourris, me désaltères,
Car tu es plus fort que la mort !

Je t’aime tant, Seigneur mon Dieu,
Souffle de vie, feu et mystère.
À l’étreinte du grand faucheux,
À sa morsure de vipère,
Tu me soustrais, Esprit prospère,
Me rendant sage, pieux et fort.
Tu me conduis vers ta lumière,
Car tu es plus fort que la mort !

Mon Dieu, unique et trinitaire,
Aucun Mal ne me fera tort.
En Toi je crois, je t’aime et j’espère,
Car tu es plus fort que la mort !
Alleluia ! Christ est ressuscité !

Commentaires  
#1 Nicole 07-06-2021 14:42
Bonjour !
Quelle heureuse nouvelle de votre part de lire votre mail qui m'annonce avoir remporté le concours de poésie 2021 !
Je suis émue comme une petite fille qui aurait reçu un premier prix à la fin de l'année scolaire.
Je vous remercie de m'avoir sélectionnée.
Je félicite les autres concurrents, et les deux personnes qui me suivent.
Sincèrement, Nicole FEUCHER
Citer
Ajouter un Commentaire

Derniers articles
Notre Eglise

La Crèche de Noël 2022

Nos amis, Frère Georges et Julien, sont heureux de vous présenter la Crèche de Noël 2022.

Actualités

Pourquoi prier la sainte Famille ?

La sainte Famille est le nom donné à la famille formée par Jésus, Marie et Joseph. Il s’agit donc de la famille terrestre qui a vu grandir le Christ : un foyer simple et modeste de Nazareth, berceau de l’Amour même. Ce lieu saint qui a accueilli et vu grandir Dieu fait homme, en la personne de Jésus, fait l’objet depuis quelques siècles d'une dévotion particulière chez les catholiques. Une fête lui est même consacrée, le dimanche suivant Noël.

La sainte Famille est donnée en modèle à toutes les familles. Le pape François lui-même nous encourage à prier et contempler la sainte Famille. Il lui a écrit une belle prière dans son encyclique Amoris Laetitia.
En effet, ce que nous enseigne cette famille de Judée, vivant il y a plus de 20 siècle, est universel et intemporel. Car si nos familles sont appelées à être des lieux d’amour ; dans notre vie de tous les jours, nous savons tous combien les relations avec nos parents, nos enfants, nos frères et soeurs, peuvent aussi être le lieu de blessures, de tensions et d'incompréhension.
La sainte Famille nous apprend cet amour saint, qui ne cherche ni le contrôle, ni la possession de l’autre. Au contraire, chacun voit en l’autre l’être unique et libre, désiré par Dieu et lui permet de s’épanouir comme tel.

- Quelle confiance en Dieu et quel respect pour Marie, quand Joseph accepta de la prendre pour épouse alors qu’elle portait un enfant qui n’était pas de lui.
- Quelle confiance en Joseph et en son écoute de Dieu, quand Marie, jeune accouchée avec un bébé de quelques jours, le suivit lors de la fuite en Egypte pour échapper à Hérode.
- Quelle confiance en Dieu, en leur fils, en ce qui était en germe, ont dû avoir Joseph et Marie pour faire face à des situations comme la recherche de Jésus, perdu à 12 ans, et finalement retrouvé au Temple.
- Quelle confiance et respect pour le savoir de Joseph, quand Jésus - Fils de Dieu - apprend d’abord, pendant des années, le métier de charpentier, avant de commencer sa vie publique.
- Quelle confiance et respect pour l’intuition de Marie, quand Jésus accomplit son premier miracle à la demande de sa mère lors des noces de Cana.
- Avec la sainte Famille, nous pouvons demander au Seigneur que nos familles soient aussi le lieu où chacun d’entre nous puisse grandir dans le respect et la confiance en ce qu’il est et puisse s’accomplir dans la volonté et l’amour de Dieu.

Par Alice OLLIVIER

Tiré du site Hozana

{jcomments on}

Espace Priere

Prière de Jean-Paul II à l’Immaculée Conception

Prie, ô Mère, pour nous tous.
Prie pour l'humanité
qui souffre de la misère et de l'injustice,
de la violence et de la haine,
de la terreur et de la guerre.

Aide-nous à contempler avec le saint Rosaire
les mystères de Celui qui « est notre paix »,
afin que nous nous sentions tous engagés
dans un service précis pour la paix.

Actualités

Messe d'ordination de Guillaume Charbonneau

Nous vous invitons à regarder sur notre site la messe d’ordination diaconale du jeune Guillaume Charbonneau.