Sainte Rita

Les gagnants du Concours de poésie 2021

rose rouge plume poesie

Cette année, notre concours vous permettait de vous exprimer sur les difficultés rencontrées lors de la pandémie et du confinement.


Après de longues délibérations, le jury a fait son choix parmi les nombreuses œuvres reçues.
Nous adressons toutes nos félicitations aux gagnants, mais aussi à tous les participants !

Les gagnants sont les suivants :

Premier prix : Nicole BARON-FEUCHER

Deuxième prix : Bernadette DEGEZ-ALETRU

Troisième prix : Jean-Marc SENET

Le poème de Nicole BARON-FEUCHER, gagnante du premier prix, sera publié dans la Revue Sainte Rita de Septembre 2021.

 

Voici les textes des lauréats :

Premier prix : Nicole BARON-FEUCHER

Ma profession de foi

Il m’est au fond du cœur, soleil de chaque jour,
Un chant mélodieux, empli de paix, d’amour.
C’est grâce à toi mon Dieu que dans un grand mystère
Se transforment en joies mes heures de misère.

Lorsque triste je suis, prête à désespérer,
Je sens au fond de moi que je peux t’implorer.
Ton esprit me console et sa douce présence
Envahit tout mon être assoiffé d’existence.

Est-ce comme on le dit connaître alors la foi ?
Moi, tout ce que je sais, c’est que je crois en Toi.
Je te remets ainsi très souvent ma souffrance :
Toi seul peut l’apaiser, Maître de l’Espérance.

Tout comme une chanson ourlant alors le gris
De trop vastes instants par la peine assombris
Tu viens me libérer. Ma vie est moins amère :
Je suis sur le chemin que trace ma prière,

Je suis sur le chemin que guide Ta Lumière.

 

Deuxième prix : Bernadette DEGEZ-ALETRU

L’épidémie de la Covid-19 et l’Eucharistie
(comment ma foi m’a soutenue dans cette épreuve)

Il y a 79 ans que j’ai fait ma première Communion à 7 ans et je dois dire que je communie chaque fois que je vais à la messe.
Dans ma vie, c’est seulement pour des raisons de santé que je n’y suis pas allée.
Aussi, quand nous nous sommes retrouvés sans messe donc sans eucharistie pendant plusieurs mois, j’ai ressenti une vraie « famine spirituelle ».
Bien sûr les bonnes âmes vous disent : « Et la communion spirituelle ? ». Mais comme bien des femmes dans l’Evangile, j’ai besoin de « toucher » Jésus !
Bien souvent je porte la communion à ceux qui me le demandent… Mais là, pendant des mois, personne n’est venu me l’apporter…
Bien sûr, il y avait la messe à la radio mais toujours ce manque… Comme si j’assistais à un repas sans y participer : cela donne faim…
Aussi, bien souvent, j’ai pensé aux chrétiens en pays de mission sans messe pendant des mois en Afrique, aux chrétiens en prison comme Saint Jean de la Croix, aux malades, aux handicapés, aux personnes âgées, isolées.
Je ne suis pas seule, il y a beaucoup d’affamés sur la terre… Maintenant cela va mieux.
Jésus a inventé l’Eucharistie : c’est génial ! Mais nous avons besoin de prêtres, beaucoup de prêtres, beaucoup de saints prêtres.
Esprit Saint donne-nous des prêtres !

 

Troisième prix : Jean-Marc SENET

Seigneur, vainqueur du Mal !

Je crois en toi, Seigneur mon Dieu,
Maître du ciel et de la terre.
De cet adversaire insidieux
À la puissance meurtrière
Tu me protèges, tel un Père.
En toi je trouve réconfort
Et nulle crainte ne m’atterre
Car tu es plus fort que la mort !

J’espère en Toi, Seigneur mon Dieu,
Mon roc, mon havre et mon repère.
Contre l’ennemi pernicieux
Et son appétit sanguinaire
Jésus, tu fais de moi ton frère,
Me sauvant toujours et encor.
Tu me nourris, me désaltères,
Car tu es plus fort que la mort !

Je t’aime tant, Seigneur mon Dieu,
Souffle de vie, feu et mystère.
À l’étreinte du grand faucheux,
À sa morsure de vipère,
Tu me soustrais, Esprit prospère,
Me rendant sage, pieux et fort.
Tu me conduis vers ta lumière,
Car tu es plus fort que la mort !

Mon Dieu, unique et trinitaire,
Aucun Mal ne me fera tort.
En Toi je crois, je t’aime et j’espère,
Car tu es plus fort que la mort !
Alleluia ! Christ est ressuscité !

Commentaires  
#1 Nicole 07-06-2021 14:42
Bonjour !
Quelle heureuse nouvelle de votre part de lire votre mail qui m'annonce avoir remporté le concours de poésie 2021 !
Je suis émue comme une petite fille qui aurait reçu un premier prix à la fin de l'année scolaire.
Je vous remercie de m'avoir sélectionnée.
Je félicite les autres concurrents, et les deux personnes qui me suivent.
Sincèrement, Nicole FEUCHER
Citer
Ajouter un Commentaire

Derniers articles
Actualités

Prière des étudiants

En cette période où tant de jeunes vont passer leurs examens, nous vous invitons à prier Sainte Rita.

Actualités

Un Christ gravé à Auschwitz

Sur les murs de la cellule 21 à Auschwitz, le prisonnier Stefan Jasieński, sous-lieutenant des forces armées polonaises, a gravé deux images du Christ particulièrement émouvantes, signe de son espérance en Dieu.

Par leurs traits maladroits, elles ont l’aspect de simples dessins d’enfants. Et pourtant, ces gravures sont l’œuvre d’un homme mûr, Stefan Jasieńsk, officier des forces armées polonaises, emprisonné par les nazis et mort au camp d’Auschwitz, en 1945.

Ces deux dessins représentent la crucifixion et le Sacré-Cœur. Ils ont été gravés dans la cellule n°21 du Bloc II, et expriment l’espoir et la confiance que Stefan Jasieńsk portait dans le Christ. Une espérance particulièrement touchante quand on sait l’horreur et le désespoir qui régnaient dans les camps de concentration.

« Qu’est-ce qui empêcha le cœur de Stephan de s’endurcir d’amertume ? Qu’est-ce qui l’empêcha de "haïr" ses ennemis ? Clairement sa prière, car son but, alors qu’il était assis dans sa cellule de prison à dessiner cette image avec son ongle, était de faire en sorte que son cœur devienne comme le cœur du Christ », assure sœur Kathy DeVico, abbesse du monastère de Redwoods au États-Unis, particulièrement émue à chaque fois qu’elle regarde l’image de ce Sacré-Cœur.

Tiré du site Aleteia

{jcomments on}

Espace Priere

Prière au Cœur Immaculé de Marie

Ô Cœur immaculé de Marie,
débordant de bonté,
Montre-nous ton amour pour nous.

Espace Priere

Divin Cœur de Jésus

Seigneur Jésus, Tu es notre Sauveur et notre Dieu !

Fais que notre regard ne se fixe jamais sur d’autre étoile que celle de l’Amour et de la Miséricorde qui brille sur ta poitrine.