Les gagnants du Concours de poésie 2019

concours poesie

Une nouvelle fois, nous tenons à vous remercier toutes et tous pour les poèmes que vous nous avez envoyés qui témoignent de l’attachement que vous portez à Sainte Rita.
Félicitations aux heureux gagnants et à tous les autres !

Les gagnants sont les suivants :

Premier prix : Eliane CAPDEVIELLE

Deuxième prix : Francine FARINA-BIOSCA

Troisième prix : Claudine MASSÉ

Le poème de Madame Eliane CAPDEVIELLE, gagnante du premier prix, sera publié dans la Revue Sainte Rita de septembre 2019.

 

Voici les textes des lauréats :

Premier prix : Eliane CAPDEVIELLE

Un jardin de roses…

Toute une roseraie pour toi, Rita, mon amie :
Toi qui demandas une rose de ton jardin
Quand tes forces s’en allaient, au petit matin,
Cette rose rouge posée doucement, sur ton lit,

Répandit, hier, son parfum et encore aujourd’hui
En mille pétales d’amour, pour nous, toujours.
Lorsque les jours, pour moi, pèsent un peu lourd,
Je me tourne vers toi et tu me souris.

Rita, tu es toutes les roses à la fois :
La Rose Blanche pour la pureté de ta vie,
La Rose Rouge, d’un amour fou, infini,
Brasier ardent, pour ton Dieu, Soleil de ta foi,

Ou, les pétales nacrés de la Rose Thé,
Délicieux symboles de ta bienveillance,
Arrosés sans compter des perles de ton alliance,
Prières ferventes à des larmes mêlées.

Pour moi, chère Rita, une rose ne meurt jamais,
Lorsque l’heure de la vieillesse a sonné,
Et que les pétales colorés sont tombés
Il reste un cœur gorgé de graines à picorer.

Nous sommes ces oiseaux venus quémander
Avec confiance, avec amour, une grâce,
À toi, qui, de nos demandes, jamais ne te lasses,
Une graine d’amitié, de joie ou de santé.

Devant toi, Rita, les mains jointes avec ferveur,
Toi qui es toute beauté, douceur, compassion,
J’offre un baiser, Bouton de Rose, sur ton front ;
Merci pour ces pétales posés sur mon cœur.


Deuxième prix : Francine FARINA-BIOSCA

Bienheureuse Rita

Roccaporena fut ton berceau
Dans les douces collines de l’Ombrie,
Ta spiritualité harmonieuse s’épanouit
Là où le Pauvre d’Assise inspira ton esprit ;
François, ainsi, éclaira la route de ta vie.

Jeune fille, douce, discrète, aimante,
À l’autorité paternelle, soumise,
Des noces non désirées, tu acceptas
Et la violence, aussi, d’un époux tu supportas
Que, par ta bienveillance, tu amenas
À la mansuétude et à la foi.

Grande, ta douleur, lorsqu’il fut enlevé
À ton affection, par une mort tragique ;
Tu ne te révoltas pas de cette peine inique
Et ta belle âme ne renia pas Dieu.
Quelle souffrance, encore, fut la tienne,
Dans ton amour maternel, atteinte
Par la perte cruelle de tes deux enfants !

Moniale exemplaire, sur tes faibles épaules,
Tu chargeas le bois de la croix
Et de la passion du Christ, tu suivis la voie,
Toujours désireuse de pénétrer plus avant
Dans l’intimité de son cœur et de son sang.

Porteuse de paix, miséricordieuse, bienfaitrice,
Entre la terre et le ciel, tu fus la médiatrice.
Innombrables sont les prières et les vœux
Dont la constance et l’ardeur de tes fidèles
Montent jusqu’au faîte des Cieux !
Connue, es-tu, dans le monde entier,
Vénérée et invoquée,
Sainte des causes désespérées.

Depuis nombre d’années, je t’aime et te visite
Dans ton paisible sanctuaire de la ville de Nice,
Avec l’espoir qu’un jour, proche ou lointain,
Avant mon départ pour l’Autre Rive,
Je puisse respirer l’air que tu respiras,
Contempler la terre que ton pied foula,
Et tout entière perdue dans ma méditation,
Élever, humblement, jusqu’à toi, mon oraison.
Ô Perle de l’Ombrie, Rose de Cascia,
Bien-aimée Rita.


Troisième prix : Claudine MASSÉ

Ode à Sainte Rita

Toi la rose de Cascia
Ma sainte préférée
Tu m’ouvres grand les bras
L’ai-je bien mérité ?

Tu marches près de moi
Tous les jours je te prie
Sainte Rita protège-moi
Et toux ceux que j’aime aussi

Mais qui es-tu Rita ?
Pour être tant aimée

Je t’aime au-delà des mots
Je t’aime au-delà des gestes
En secret c’est bien plus beau
C’est cet amour pour toi qui reste

Certaine d’où que je vienne
Où que j’aille, où que je sois,
Quoi qu’il advienne
Que tu seras toujours là pour moi

Mais qui es-tu Rita ?
Pour être tant vénérée

Je t’ouvre mon cœur
Dès que je suis dans le doute
Au plus fort de la douleur
Tu es à mon écoute

Et quand je partirai
Pour mon lointain voyage
Dans mon cœur j’emporterai
Ta merveilleuse image

Sainte Rita
Douce rose de Cascia

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Lettre d'information

captcha 
J'accepte les Conditions d'utilisation

Œuvres de Sainte Rita - 1 rue de la Poissonnerie - 06359 Nice Cedex 4 - FRANCE
Tél. +33 (0)4 93 62 13 62 (du lundi au vendredi de 9h à 16h)

Copyright © Œuvres de Sainte Rita 2011 / ROM