Huitième Jeudi de Sainte Rita - 28 Mars 2019

 rita couvent

Entrée au monastère

1417 ! C’est l’année terrible pour Sainte Rita, qui a perdu son mari et ses fils. Rita se sentait attirée vers le monastère des Augustines de Cascia : Sainte Marie-Madeleine.

Mais on s’y refusait à la recevoir parce que, parmi les moniales, plusieurs appartenaient au clan opposé à celui de sa famille. Rita devait donc obtenir une réconciliation entre les deux partis avant d’être admise au monastère.

Rita implora ses « avocats », Saint Jean-Baptiste, Saint Augustin, et Saint Nicolas de Tolentino (qui lui avaient déjà inspiré sa vocation), et surmonta l’obstacle au premier abord infranchissable : la haine qui séparait plusieurs des familles de Cascia, et qui avait déjà causé la mort de son mari. Dieu lui accorda ce miracle de paix, pour elle-même et pour la ville. Elle voulut que cette réconciliation soit signée devant notaire, selon l’usage. Et, ce papier à la main, elle put finalement franchir le seuil jusque-là inaccessible du couvent de Sainte Marie-Madeleine.

 religieux

Méditation : Vocation religieuse

Parmi les baptisés, hommes et femmes, quelques-uns sont appelés, non pas à une sainteté plus grande que les autres, mais à choisir un état de vie qui est précisément, dans l’Église, signe de la sainteté à laquelle, sous des modalités diverses, tous les disciples du Christ sont appelés.

Don de Dieu à l’Église, solidaire de la condition humaine, exposée aux défis du monde, la vie religieuse est pour tous les membres de l’Église un rappel de leur vocation à une sainteté toujours plus grande.

Réciter la prière à Sainte Rita

Commander notre livre "Les 15 Jeudis de Sainte Rita"

Lettre d'information

captcha 
J'accepte les Conditions d'utilisation

Œuvres de Sainte Rita - 1 rue de la Poissonnerie - 06359 Nice Cedex 4 - FRANCE
Tél. +33 (0)4 93 62 13 62 (du lundi au vendredi de 9h à 16h)

Copyright © Œuvres de Sainte Rita 2011 / ROM