Entrée au monastère

La perte de son mari et de ses fils, en cette année 1417, laisse Rita dans une profonde douleur, mais non dans l’abattement. Rita est une femme de foi qui sait trouver dans l’espérance chrétienne la force de continuer à vivre et à aimer. Elle sait que Dieu ne l’abandonnera pas.

Maintenant seule, son désir de vie consacrée renaît et elle demande à entrer au monastère des Augustines de Cascia. Mais l’Abbesse refuse de la recevoir parce que, parmi les moniales, plusieurs appartenaient au clan opposé à celui de sa famille : son entrée y apporterait la division. Tant que les deux partis ne seront pas réconciliés, Rita ne pourra être admise au monastère.

Loin de se décourager devant cette tâche « impossible », Rita se fait messagère de la paix. Avec humilité et courage, elle passe de maison en maison, exhortant toutes les familles ennemies à se réconcilier. Et elle prie. Elle prie intensément le Seigneur de changer les cœurs. En particulier elle invoque ses saints de prédilection, Saint Jean-Baptiste, Saint Augustin et Saint Nicolas de Tolentino.

Et Dieu lui accorde ce miracle de pacification! Elle obtient que la réconciliation soit officiellement reconnue devant notaire, selon l’usage de l’époque. Rita mériterait aussi d’être appelée « la Sainte de la Réconciliation ».

A l’âge de quarante ans, Rita peut enfin répondre à sa vocation religieuse et, dans une immense joie spirituelle, elle entre au monastère Sainte Marie-Madeleine de Cascia.

Lettre d'information

Œuvres de Sainte Rita - 1 rue de la Poissonnerie - 06359 Nice Cedex 4 - FRANCE
Tél. +33 (0)4 93 62 13 62 (du lundi au vendredi de 9h à 16h)

Copyright © Œuvres de Sainte Rita 2011 / ROM