Témoignage de Monique R.

femme priere mains cierge

Notre fils Pierre, très malade depuis fin décembre 2016, a été hospitalisé et on lui a diagnostiqué une cirrhose métabolique. Chaque semaine nous allions le voir et, voyant son état se dégrader, nous rentrions complètement désemparés et désespérés. Nous avions demandé sans succès son transfert à l’Hôpital de la Croix-Rousse où nous savions qu’il y avait un service de pointe pour les problèmes hépatiques.

Je dois dire qu’il y a environ un mois et demi, notre fils était mourant, complètement dénutri, il avait perdu plus de 30 kilos… Devant son état, nous avons eu un entretien assez vif avec un interne qui nous a dit qu’il serait transféré à la Croix-Rousse, en service réanimation, lorsque cela serait nécessaire. Pourtant, ma belle-fille avait été avisée qu’elle risquait d’être appelée la nuit même car son état s’aggravait… Le lendemain, Pierre a été transféré en soins intensifs à la Croix-Rousse.

Quelques examens complémentaires ont établi un nouveau diagnostic : notre fils ne souffrait pas d’une cirrhose mais d’une malformation sans doute congénitale – une artère coudée au lieu d’être droite – et qui faisait qu’avec le temps la circulation des liquides dans son corps ne se faisait plus, car tout était bouché. Tous les 4 à 5 jours, il fallait le ponctionner de 8, 9 et même 10 litres d’ascite. Cette masse de liquide dans son abdomen écrasait le foie qui avait de plus en plus de mal à fonctionner.

Cette malformation a donc nécessité une intervention chirurgicale visant à supprimer cette artère coudée ainsi qu’un morceau de côlon sur lequel elle s’était collée. Opération très délicate dont on n’était pas sûr de tout du résultat, vu son état physique. Il n’a pas été opéré tout de suite, il fallait avant le fortifier un peu.

Je ne pouvais rien faire d’autre que prier, prier, prier. J’ai fait une neuvaine à Sainte Rita en qui j’ai une grande confiance. Je dois dire aussi, pour être honnête, que j’ai également prié « Marie qui défait les nœuds ». Je crois que ces deux bienfaitrices ont conjugué leurs demandes à Dieu pour guérir notre Pierre.

Je pense que Dieu a guidé la main du chirurgien. Lorsque nous l’avons rencontré, il nous a dit que notre fils revenait de très loin et qu’il fallait qu’il soit vraiment « costaud » pour s’en être sorti.
Moi je sais pourquoi Pierre s’en est sorti !

Voilà, je tenais à vous informer de ce don de Dieu, en réponse à la demande de Sainte Rita et de « Marie qui défait les nœuds ». Quand on est si près du malheur, on s’adresse à tous les saints !

Monique

Commentaires  

#2 bernadette 11-08-2017 11:27
Merci pour ce beau témoignage. Il est important de partager, et surtout de prier même dans la souffrance, les prières sont toujours entendues. Jésus et la Sainte Vierge nous aident à porter notre croix tellement ils nous aiment. Gardons confiance car le temps du ciel n'est pas notre temps ici bas.
Citer
#1 Chantal 03-08-2017 12:34
Merci à Monique pour ce témoignage émouvant qui prouve qu'il ne faut jamais désespérer et que la prière est un soutien. Bon rétablissement à son fils Pierre.
Citer

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Lettre d'information

captcha 

Œuvres de Sainte Rita : 1 rue de la Poissonnerie 06359 Nice Cedex 4
Tél. 04 93 62 13 62 (du lundi au vendredi de 9h à 16h)

Copyright © Œuvres de Sainte Rita 2011 / ROM