Septième Jeudi de Sainte Rita - 23 Mars 2017

 rita et fils

Une mère chrétienne

Rita eut deux enfants, deux fils, très proches par l’âge. Ils étaient peut-être même jumeaux. Après l’assassinat de leur père, Rita ne put hélas enseigner à ses fils une des plus grandes vertus chrétiennes : le pardon et l’oubli des injures. Elle avait elle-même pardonné de tout son cœur.

Mais elle ne put transmettre à ses enfants les mêmes sentiments de miséricorde. La « vendetta » régnait, autour d’eux, avec ses faux sentiments d’honneur à venger.

Elle redoutait que ses fils perdent leur âme en croyant honorer la mémoire de leur père par la vengeance. Alors, dans un élan d’héroïsme, elle formula une prière logique pour ses sentiments chrétiens, mais crucifiante pour son cœur maternel. Oui, elle prononça ces paroles stupéfiantes : « Prends-les, Seigneur, plutôt qu’ils ne t’offensent ! ».

 

mains pardon

Méditation : « Comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés »

Observer le commandement du Seigneur est impossible s’il s’agit d’imiter de l’extérieur le modèle divin. Il s’agit d’une participation vitale et venant « du fond du cœur », à la Sainteté, à la Miséricorde, à l’Amour de notre Dieu.

Ainsi prennent vie les paroles du Seigneur sur le pardon, cet amour qui aime jusqu’à l’extrême de l’amour.

C’est là, en effet, « au fond du cœur » que tout se noue et se dénoue. Il n’est pas en notre pouvoir de ne plus sentir et d’oublier l’offense; mais le cœur qui s’offre à l’Esprit Saint retourne la blessure en compassion et purifie la mémoire en transformant l’offense en intercession.

Réciter la prière à Sainte Rita

  Commander notre livre "Les 15 Jeudis de Sainte Rita"

Lettre d'information

captcha 

Œuvres de Sainte Rita : 1 rue de la Poissonnerie 06359 Nice Cedex 4
Tél. 04 93 62 13 62 (du lundi au vendredi de 9h à 16h)

Copyright © Œuvres de Sainte Rita 2011 / ROM