Poème d’une fidèle à Mère Teresa

mere teresa avec enfants

À l’appel du Seigneur, un jour tu es partie,
tu avais dix-huit ans, pour les pauvres servir,
en sari blanc et bleu, aux couleurs de Marie,
pour nous dire que l’amour, seul peut faire grandir.

 Là bas à Calcutta, parmi les bidonvilles,
toi, Mother des faibles, t’activant, consolant,
ramassant les enfants, dans les rues, dans les villes,
jetés dans les poubelles, assistant les mourants.

Petite sœur des ténèbres, lumière dans la misère,
en tenant ton chapelet pour stimuler ta foi,
courage infatigable ; ta force est la prière
tu te donnais dans trêve, en regardant la croix.

Issue de l’Albanie qui est ta terre natale,
tu entras dans l’Église, seize ans après ta mort,
devenant Bienheureuse dans la joie triomphale,
ta moisson abondante a pris un bel essor.

En ce jour, le Pape déclare que tu es Sainte,
dans la belle famille de l’Eden Infini
où ceux qui ont dit oui, dans une même étreinte,
à la table divine, ici sont tous assis

Pour nous veiller ensemble, à l’ombre de leurs ailes.
Dis-nous comment aimer ? Apprends-nous ton secret !
Toi qui entre à jamais dans la voie éternelle,
garde-nous une place au Royaume de paix.

France BERTHIER

Lettre d'information

Œuvres de Sainte Rita - 1 rue de la Poissonnerie - 06359 Nice Cedex 4 - FRANCE
Tél. +33 (0)4 93 62 13 62 (du lundi au vendredi de 9h à 16h)

Copyright © Œuvres de Sainte Rita 2011 / ROM