7 janvier : Saint Frère André

le .

frere andre montreal

De son vivant, le Frère André a été un très grand thaumaturge. Il a obtenu de Dieu, par l’intercession de saint Joseph, de très nombreux miracles. J’ai bénéficié moi-même de la bienveillance et de la puissance d’intercession de notre saint national. J’ai déjà raconté sur mon blogue comment le Frère André m’a obtenu une guérison miraculeuse.
Pour honorer le saint Frère André, en ce jour où l’Église l’acclame et le prie, je vous partage le récit du miracle qui a conduit à sa canonisation.

Le miracle qui a mené à la canonisation du Frère André

Bien des personnes voulaient connaître le miracle qui a été approuvé par le Vatican, donnant ainsi le feu vert à la canonisation de frère André. La famille de la personne miraculée voulait se tenir loin des médias afin de laisser toute la place au frère André à qui lʼon attribue l’intercession pour la guérison miraculeuse. La direction de lʼOratoire Saint-Joseph a décidé dʼen publier le récit dans la revue LʼOratoire. Il sʼagit dʼun Canadien, victime dʼun accident grave sur la route à la fin des années 1990. Il était alors âgé de 9 ans.

Un accident terrible, une guérison miraculeuse

« Un enfant roulant à bicyclette est heurté par une automobile. Le diagnostic des médecins indique un traumatisme crânien sévère. Les jours passent et le garçon est toujours dans le coma. Les médecins informent alors les parents que la situation devient critique. Le décès de lʼenfant est imminent. Pendant quʼà lʼhôpital, on retire les tubes qui maintiennent la respiration du jeune homme, des amis de la famille sʼarrêtent à lʼOratoire Saint-Joseph du Mont-Royal. Dans leur prière, ils demandent au bienheureux frère André la guérison complète du garçon. Ils rapportent à la famille de lʼhuile de Saint-Joseph, une médaille ainsi quʼune image de prière au frère André. Inspirés par cette démarche de foi, les parents prient le bienheureux frère André de permettre à leur enfant de recouvrer la santé.

À la surprise générale, une amélioration inattendue se produit. Malgré le retrait de lʼappareil respiratoire effectué quelques jours plus tôt, le jeune peut à nouveau respirer de lui-même. Les signes dʼamélioration se multiplient et le garçon sort du coma au bout de trois semaines. À partir de ce moment, sa condition ne cesse de progresser. Dans les semaines qui suivent, le garçon se remet rapidement de son grave accident. Ses parents accueillent cette guérison comme une grande faveur obtenue grâce à lʼintercession du frère André. Le jeune homme, aujourdʼhui dans la vingtaine, se porte bien et mène une vie active.

Cette guérison qui avait dʼabord fait lʼobjet dʼune enquête diocésaine en février 2005, a été déclarée scientifiquement inexplicable quatre ans plus tard. La commission médicale mandatée par la Congrégation pour la cause de saints a rendu un verdict favorable et unanime le 26 février 2009. Le 19 décembre, le pape Benoît XVI a demandé que soit émis un décret sur ce miracle. Et cʼest ainsi que sʼouvrait grande la porte pour introduire lʼancien portier du collège Notre-Dame au rang de saint. »

N’hésitons pas à recommander au Saint Frère André les personnes malades que nous connaissons.

Saint Frère André, priez pour nous !

Tiré du Blog du Père Guy Simard omv

Commentaires  

#1 Carmen 13-07-2017 20:41
Bon frère André, guérissez mon fils je vous en supplie. Merci.
Citer

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Lettre d'information

captcha 

Œuvres de Sainte Rita : 1 rue de la Poissonnerie 06359 Nice Cedex 4
Tél. 04 93 62 13 62 (du lundi au vendredi de 9h à 16h)

Copyright © Œuvres de Sainte Rita 2011 / ROM